Oiseau, moineau et tribu

En voulant repérer la graphie de 祭 auscultée hier, j’ai croisé divers oiseaux et la confusion menace. Apportons un meilleur éclairage!

Oiseau

En effet, nous avons déjà rencontré la graphie de gauche (dans l’illustration), pictogramme d’un oiseau. Sur les inscriptions oraculaires Shang, elle est employée dans la quasi totalité des cas en tant que terme grammatical. Elle a donné le caractère 隹.

Petit oiseau

Quant à la seconde graphie – à gauche, l’oiseau est surmonté de trois traits. Ces derniers forment la graphie de 小 petit. Elle est l’écriture d’origine de 小 et 少.Le caractère moderne 雀 què est bien formé de 少 et 隹. Il signifie moineau.
En l’absence de normes à l’époque, les écritures n’étaient pas figées. L’oiseau pouvait avoir diverses formes avec un œil rarement visible, et la tête orientée d’un côté ou de l’autre. Les trois traits étaient placés sur le dessus avec des dispositions variées.

La tribu 雀

雀 était le nom d’une tribu alliée des Shang. Son chef avait des fonctions importantes. Il prenait souvent la tête d’expéditions militaires.  Graphie fréquente, 雀 apparaît 436 fois sur les Jiaguwen

Regardons un exemple avec une partie de la pièce Heji 1051
壬辰卜殼貞雀祭  Craquelure du jour renchen, le devin Que demande :  Est-ce que Que attaque Ji?
祭 ici est un nom de lieu. Voir l’article sur la graphie ici

14 janvier 2022

Comment se rappeler l’écriture de 祭?

J’ai mis du temps à enregistrer l’écriture du caractère 祭jì, qui a conservé son sens ancien, faire un sacrifice. 

Main, viande, sang

Les premières graphies Shang ont deux variantes principales. L’une contient la main (ici à gauche), la viande ; les trois traits entre les deux composants désignent des gouttes de sang. L’image rappelle le rituel de présenter de la viande lors d’un sacrifice. 

+ tablette ancestrale

Une variante contient la tablette ancestrale 示 renforçant le sens de sacrifice. 

La graphie est également un terme générique pour tous les sacrifices. 

Le caractère moderne 祭 retrouve les trois composants :月, clé de la viande, 又 ancienne graphie de la main et 示.

Question pour le roi

Regardons un emploi la graphie (dans le cercle violet) sur une pièce divinatoire, Heji 22692.
« 丁卯卜即貞王賓報丁祭亡禍 Craquelure du jour dingmao, le devin Ji demande : le roi va procéder à un sacrifice pour Baoding, il n’y aura pas de désastre ? »

祭 a bien le sens de sacrifice. 

L’estampage de la pièce ne présente pas des écritures toujours reconnaissables. Elle se lit de  bas en haut en commençant par la gauche, onze graphies sur trois colonnes.

Articles connexes :
Hache, sacrifice, année 歲

 陷 trappe pour humains et animaux

12 janvier 2022

Hache, sacrifice, année 歲

Les graphies de 歲 suì (simplifié 岁) sont assez diversifiées sous les Shang. Les bases de données enregistrent près de 2 000 occurrences sur les inscriptions oraculaires. Rattachées à 歲 , les écritures peuvent avoir des utilisations spécifiques. Ci-dessous, une brochette des plus représentatives : 

Longue hache

Avant de voir leur emploi, rappelons que les premières graphies évoquaient une longue hache. Elles ont donné également le caractère 戉 yuè, longue hache. 


Quatre principaux sens

Les principales significations sur les inscriptions divinatoires sont les suivantes : période de la récole,année, la planète Jupiter, immoler avec une hache, effectuer le sacrifice sui (en immolant avec une hache). Le chercheur 吴孙权 (1) a tenté de classifier les types de graphie par utilisation.

Sacrifice

Ces deux types de graphies sont employés pour le sacrifice en général : 


Celle-ci est peu fréquente :. Les pièces, qui la contiennent, ne sont pas en bon état et ne permettent pas de connaître le sens, selon Wu. En revanche, à l’époque des Zhou, les emplois sont plus clairs. Elle désigne le sacrifice sui et signifie également année.

Regardons un exemple pour la première avec la pièce Heji  27615.
« 已未卜其侑歲于兄己一牛
Craquelure du jour jiwei, devrions effectuer un rite à l’adresse du frère Xiong avec le sacrifice d’un bœuf ?
已未卜其侑歲于兄庚牢
Craquelure du jour jiwei, devrions effectuer également un rite à l’adresse du frère Geng avec un bovin d’enclos ?

Éléments de vocabulaire

  La graphie représente un œil et de l’eau. Elle signifie de pair, avec. 

Nous avons déjà vu la plupart des graphies de ce texte ces derniers mois. Deux articles sur les graphies :

其 : Du panier au conditionnel avec un petit trait

牢 : 陷 trappe pour humains et animaux

Année

Ces trois écritures sont prises dans le sens d’année :

Hache

Ces variantes désignent une hache :

Nom de lieu

Quant à cette écriture plus simple, elle désigne un nom de lieu :

Nota bene :
Il est toujours difficile d’établir ce genre de catégorie pour les écritures de l’époque Shang. J’ai vérifié sur une vingtaine de graphies ces catégories et il faut reconnaître que cette classification ne peut être suivi à 100%. Par exemple, pour le nom de lieu Sui, la graphie ci-dessous est également utilisée ( sur la pièce Huadong 114) :

Quel âge as-tu?

De nos jours, 岁 n’a conservé que le sens d’an, année. A un enfant, pour lui demander son âge, on peut utiliser « 你几岁 (了)? » Quel âge as-tu ?

(1) 釋歲, 吴孙权 ( Article disponible en ligne sur cette base de données, après inscription)

5 janvier 2022

息 la Dame et le nez

Suite à l’article sur 息,j’explore les écritures Shang pour cette graphie. 
Elle n’est pas répertoriée dans tous les dictionnaires des Jiaguwen, il faut chercher.

Nom

Elle n’a pas le cœur 心 des périodes suivantes. Sous le nez, on peut distinguer deux traits (qui marquent le souffle ?).

Dame (de) Xi 婦息

le 甲骨文字詁林 (La glose des écritures Jiaguwen)signale juste son emploi comme nom ( p.680) sur l’inscription Heji 2354. :

 

戊申婦息示二屯 wù shēn fù xī shì èr tún
Le jour wu shen, Dame Xi a préparé deux paires d’omoplate.
Les inscriptions oraculaires mentionnent à diverses reprises des femmes d’un statut élevé avec le titre de 婦, qui préparent les supports de divination. Elle est probablement appelée Dame Xi, car elle vient du pays de 息. 
示 ici a le sens de préparer pour un usage rituel.
屯 une paire d’omoplate

Polype nasal

Les graphies rattachés à  息 font partie des cas épineux.. Par exemple, sur la pièce Heji 13 633, le 甲骨文字詁林 (La glose des écritures Jiaguwen)le rattache à la graphie suivante ( p.680) : 

La structure est expliquée ainsi, le nez et la viande 月 ont donné le sens de polype nasal et sont certainement à l’origine de ces deux caractères 瘜 xí polype et 䑄 pì ou yì polype nasale. Un polype est une excroissance de nasale. La présence de la viande est donc compréhensible. (1)

La pièce Heji 13 633 :

貞婦好息其出疒 ? Est-ce que Dame Hao va être malade d’un polype (nasal) ?

(1) 甲骨文中的耳鼻喉科医学文化,石开玉,第 34 卷第 3 期 2018 年 6 月
·文献研究 · 长 春 中 医 药 大 学 学 报

Articles connexes :

Nez et coeur au repos 息

Arc, flèche, main et corps? 射

29 décembre 2021

Des pieds au carré, 格

La rencontre de 格 gé dans les anciens textes et ses multiples significations m’obligent à creuser les origines de la graphie.

Rectifier

Ce matin, je lisais une étude sur les maîtres-penseurs des Royaumes Combattants[1] et notamment un passage expliquant comment ils ont érigé le Roi en parangon moral et sa capacité de transformation morale sur ses sujets. L’auteur, Yuri Pines, cite Mencius : « Ce n’est pas assez que de critiquer les autres, ce n’est pas assez que de blâmer le gouvernement. Seul le Grand Homme est capable de rectifier les erreurs dans le cœur du souverain. Quand celui-ci est bienveillant, tout le monde est bienveillant. Quand il est droit, tout le monde est droit. Quand il est juste, tout le monde est juste. Rectifiez simplement le souverain et l’État sera stabilisé. 人不足與適也,政不足間也。惟大人為能格君心之非。君仁莫不仁,君義莫不義,君正莫不正。一正君而國定矣». (Mengzi, « Li Loushang », 7.20 : 180). 格 ici a le sens de rectifier ( 格君心之非, rectifier les erreurs dans le cœur du souverain). A noter que le dernier正 du texte est également utilisé dans ce sens.

 

D’où vient 格 ?

Certains philologues lui donnent 各 comme forme d’origine (初文). Les premières graphies contenaient un pied avec les doigts orientés vers le bas où se trouve un puits , ce qui a donné le sens d’arriver – que prit plus tard notre 格 ! Certaines écritures ont la clé du pas 彳 sur le côté .  Sous les Shang, les principales significations étaient : parvenir, arriver, multicolore. L’écriture désignait également un sacrifice. 

木 arrive

Sous les Zhou occidentaux, un nouveau caractère vit le jour avec l’arbre 木 sur le côté : 格. Le premier sens longue branche d’un arbre a certainement motivé le choix de 木.  Par extension de sens, treillis et treillage sont arrivés. Quadrillage, carreau, case viennent également par extension.  格 a également emprunté des significations de 各, telle arriver, venir. 


[1] L’invention de la Chine éternelle, Comment les maîtres-penseurs des Royaumes Combattants ont construit l’empire le plus long de l’histoire ( V-IIIe siècle Av. J.-C.), Yuri Pines, Les Belles Lettres, 2009.

Articles connexes :

26 décembre 2021

Arc, flèche, main et corps? 射

Dans la ligne de l’article précédent, regardons une utilisation de 夷 sur une inscription divinatoire des Shang, Heji 33002 : 叀戈夷 射(zhuān gē yí shè) :

Vocabulaire

叀 Ce terme grammatical a de nombreuses utilisations, ici il introduit un lieu ou alors il met l’emphase. Voir ici une autre.
戈 Hampe. La graphie est expliquée ici. 戈 est également synonyme de 取, dont l’un des sens est diriger; elle désigne également un nom de lieu.
夷 射 Les armées Shang pouvaient intégrer dans leurs rangs des populations soumises. Les 夷射 sont donc des officiers à la tête d’archers (ou des archers) Yi entrées dans les troupes royales (1). L’utilisation de 戈 avec 射夷 peut désigner des archers munis de hampe. Les paléographes chinois traduisent rarement les textes Shang. Ils donnent la transcription et le lecteur se débrouille. Une bonne partie des écritures reste assez peu claire et les compréhensions dépendent des interprétations.

Flèche et arc

La graphie  de 射 contient un arc et une flèche, d’où son premier sens tirer une flèche :.

A partir des Zhou Occidentaux, une main apparaîtra sur le côté :.

Sous les Royaumes Combattants, dans l’État de Qin, l’arc à gauche change de forme pour devenir 身 :.

La porte sera ouverte à 寸 à droite qui prendra la place de la main : 射.

(1) 商夷战争与商王朝军事机制研究, 王坤鹏

Articles connexes :
Homme, cadavre, flèche et arc, 夷

Fu Hao et campagne militaire

23 décembre 2021

Homme, cadavre, flèche et arc, 夷

Les États voisins des Shang sont mentionnés sur les inscriptions de l’époque, tells les  方 , les 土方 tǔ fāng et les 羌方  qiāng fāng, principalement dans la première période des écritures. 方alors  a de nombreuses significations, dont territoire. Un autre peuple, les 夷 ,  a suscité des expéditions militaires. Cet ennemi des Shang correspond aux 東夷, 淮夷 et 南夷 des documents des Zhou Occidentaux et Orientaux. Il se trouvait dans la région du Sud-Est du Shandong, aux confins du Jiangsu, du Henan et de l’Anhui. Avant le début des campagnes militaires, le roi Shang procédait à des sacrifices afin d’obtenir l’assistance et la bénédiction du « souverain du ciel  上帝 », des ancêtres et des esprits. 

人 ou 夷


La graphie pour cette tribu reste ambigüe car elle est proche de celle de l’homme :

Les commentaires ont varié, elle était rapprochée de 人 rén  ou bien de 夷 yí . C’est pourquoi, les ouvrages écrit ces cents dernières années parleront des Ren ou bien des Yi. Des paléographes modernes, tels Wang Kunpeng ou Li Xueqin préfèrent dans la plupart des cas 夷.  Les écritures, note Wang, évoquent un homme étendu ou accroupi. Elles ont été rattachées au caractère moderne 尸 shī.

La flèche arrive

Il faudra attendre la fin des Zhou Occidentaux pour voir arriver la flèche avec une corde qui l’enserre. Voir l’illustration (le cercle vert) sur le bronze 南宮橑鼎 :

Et l’arc

Sous les Han, la forme moderne  夷 avec 弓 arrive.


Sources :
商夷战争与商王朝军事机制研究, 王坤鹏

商代夷方的名号和地望, 李学勤

Shang Civilization, p. 248-259, Kwang-Chih Chang, Yale University Press, 1980.

Articles connexes :

Synthèse sur l’époque Shang

L’enfant abandonné des Zhou, 棄

22 décembre 2021

冓 sans le poisson, avec les branches

Revenons sur l’étymologie de 冓 et notamment sur une explication étymologique en rapport avec les pièces de bois. J’ai recommencé à étudier ce point ce matin. Elle nous permettra de faire lien avec 再 et 爯.  L’article de 徐山 Xu Shan, professeur à Suzhou, 释 冓、再、爯, apporte une bonne base de réflexion.

冓 et les branches

許慎 Xu Shen sous les Han parlait de l’entrelacement des pièces de bois. Cette affirmation n’a pas été retenue par certains paléographes ( Qiu Xigui notamment). Cependant, il est intéressant de rester sur la piste du bois avec Xu Nan. En effet, quelques écritures, qu’on rattache à 冓, contiennent seulement deux traits qui s’entrecroisent, comme deux morceaux de bois : ( Heji 10969). D’autres plus élaborées évoquent un feu de camp fait de branches, avant la combustion :(Heji 22566). Certaines graphies de l’époque donnent une vue en perspective. Ici, les quatre branches sur le côté, qui soutiennent le tas de bois au centre, se détachent. Une des significations du caractère permet d’aller dans le sens de cette affirmation.

Sacrifice et le bois

En effet, 冓 désigne, entre autres, sur les inscriptions divinatoires un sacrifice. 冓 s’apparente au sacrifice 燎, qui dans un premier temps était un sacrifice au ciel qui consistait à brûler du bois. La fumée s’élevait pour le ciel, le but était qu’elle rencontre les esprits dans le ciel afin de recueillir leur bénédiction. La signification de rencontrer se comprend mieux. 
La pièce Heji 26486 mentionne un sacrifice gou « 四月冓示癸, Au quatrième mois, sacrifice gou à l’adresse de Shi Gui ».

Renforcement du sens

Le pas  (彳 ) et/ou le pied  (止)  ou encore la clé de la marche 廴, qui apparaissent sur certaines graphies, sont venus renforcer l’idée de rencontre.

 

Dans un prochain article, je poursuivrai l’enquête avec 再 et 爯.  

Articles connexes :

Quand deux poissons se rencontrent 冓

La famille 冓

Rencontre de la pluie

17 décembre 2021

Rencontre de la pluie

Suite à notre nouvelle fréquentation avec 冓, j’ai cherché un exemple d’utilisation de la graphie sur les inscriptions divinatoires Shang, avec  une partie de la pièce 小屯南地甲骨 42 :

 

Vocabulaire :

 négation
田 chasser
其 marque l’éventualité
冓 rencontrer
大雨 grande pluie

Traduction : Il ne faut pas aller chasser, il se peut qu’il y ait une grande pluie.

Articles connexes :
田 et la chasse

Quand deux poissons se rencontrent 冓

16 décembre 2021

Quand deux poissons se rencontrent 冓

J’avais abordé l’origine de 冓 avec communiquer 溝通 ici.

Comme 冓 m’a accompagné dans mes lectures, je reviens sur le sujet. 

Rencontre

Les premières graphies évoquent l’idée de rencontre. Qiu Xigui pense que deux poissons se rencontrent ( 甲骨文字詁林, p.3140).

 

Plusieurs sens existent sur les inscriptions oraculaires : Se trouver face à, rencontrer (pluie, vent, ennemi, ancêtre).  今日不冓雨 : Aujourd’hui, pas de pluie.

Avec le pas et le pied

D’ailleurs, il existe d’autres variantes avec la clé du pas  (彳) sur un côté à gauche ou à droite et le pied  (止) dans la partie inférieure, comme l’illustration ci-dessous le montre.

Les inscriptions sur bronze contiennent en plusieurs occasions la clé du pas. Sur celle du 四祀邲其卣, la plus longue inscription Shang  sur bronze (42 caractères), 彳 est présente (voir le cercle violet) :

 

冓 désigne également un sacrifice.  

女 arrive

Dans un passage du Zuo Zhuan(隱公十一),j’ai croisé ce matin  媾 gòu qui signifie union des deux familles par alliance. L’écriture de la femme 女 apporte l’idée de mariage et d’alliance. Le prince de Zheng évoque les anciennes pratiques de ces alliances(如舊昏媾). Pour ce sens,  媾 se trouve souvent dans le binôme 昏媾 (昏 avait un ancien sens de mariage, le caractère moderne 婚 lui a pris cette signification).
Il existe d’autres caractères construits avec 冓, mais c’est une autre histoire.

Articles connexes :

15 décembre 2021