A la recherche du sens de 中

中 et son centre

Le caractère 中 a plusieurs sens qu’on retrouve dans ses associations de caractères. Pour ces trois associations 中奖/中标/中毒, quelle signification apporte 中 ? Cochez la bonne réponse :


D’autres quizz :

Pictogramme et pictogramme, quizz

Impôts chinois et sommeil

9 janvier 2021

Le centre 中, c’est beaucoup de choses

Nous avons vu dans des précédents articles les différentes anciennes graphies de 中 zhōng et les divers sens que peut prendre ce caractère, centre, intérieur, parmi frapper juste, être frappé par et… Chine. 
Je me suis penché sur le champ sémantique des associations de 中 avec d’autres caractères. J’ai regroupé en plusieurs familles ces ramifications, centre, milieu, Chine, atteindre/être atteint, dans, résultat, parmi :



Articles connexes :
Variation autour du cheval et du centre, 馬/中

中 :centre et harmonie

中 et les drapeaux

中, c’est juste aussi

D’où vient « Empire du Milieu » ?

7 janvier 2021

Variation autour du cheval et du centre, 馬/中

Il est aventureux d’avoir des jugements péremptoires sur l’origine de certains caractères tant les zones d’ombres demeurent sur les premiers siècles de leurs histoires. Les multiples graphies, plusieurs centaines très différentes pour certains, comme le cheval, déroutent. Par ailleurs, les périodes d’instabilité politique ont entraîné l’instabilité de l’écriture.

Les premières graphies à partir du XIVe siècle avant l’ère chrétienne

La disparition de l’horizon intellectuel de l’écriture ossécaille durant plus de vingt siècles et sa redécouverte progressive depuis 1899 ne permettent pas encore d’avoir une vision claire et sûre de l’origine de tous les caractères chinois. Par ailleurs, les découvertes récentes de sites archéologiques sur le territoire chinois apportent de plus amples connaissances, mais elles laissent supposer que de nombreuses clés ne sont pas encore à jour. La prudence devrait donc s’imposer sur une bonne partie des graphies en notre possession. Par ailleurs, chaque devin qui interprétait les fractures sur os ou carapaces, pouvait avoir son propre style d’écriture et le même caractère présenter des graphies différentes à une même époque.

Etat de Qin Yan Chu Jin en Chine

 Les Royaumes Combattants


La période la plus confuse pour les caractères chinois est une ère très mouvementée de l’histoire, Les Royaumes Combattants. Du Ve siècle Av. J.-C. à -221 Av. J.-C., le territoire était divisé en royaumes rivaux qui se faisaient la guerre et chacun avait son système d’écriture. 李学勤 Li Xueqin dans « 战国题铭概述, Aperçu sur les inscriptions des Royaumes Combattants » distingue cinq systèmes d’écritures dominants de cinq royaumes, Qi 齊, Yan 燕, Jin 晉, Chu, 楚 et Qin秦 ( de gauche à droite sur le tableau ci-dessous).

 中马 馬caractères chinois anciens

Sur la seconde ligne, on peut voir l’écriture de mǎ 马/馬, cheval, dans les cinq territoires et sur la dernière zhōng, 中, centre, milieu. La plupart présente de grandes différences.  On remarquera que les écritures de la dernières colonne, celles de l’Etat de Qin, se rapproche davantage des caractères actuels, le 馬 en traditionnel et 中.

Qin a accru son influence au fil des siècles et annexé tous ses rivaux pour fonder l’Empire chinois en -221 Av. J-C. Par la suite, le premier empereur de Chine, Qinshihuang a chargé son ministre Li Si de mettre dans l’ordre dans les caractères en unifiant l’écriture, tout au moins une partie, près de 3 000 caractères (L’autre part des caractères resta néanmoins dans le flou quelques décennies). Il prit pour modèle les écritures de l’Etat de Qin pour 馬 et 中 et bien d’autres.

Articles connexes :

中 :centre et harmonie

中 et les drapeaux

中, c’est juste aussi

D’où vient « Empire du Milieu » ?

Clé coeur 心

Clé enfant 子

Clé flèche 矢

Clé maladie 疒

Clé oeil 目

Clé oreille 耳

Clé 巳

Thème 青

Testez votre niveau avec un quizz

12 novembre 2020

中, c’est juste aussi

中, c’est le centre, le milieu. Prononcé au 4e ton, 中 zhòng a le sens de frapper juste. Son origine remonte aux premières graphies montrant une flèche au milieu de sa cible.
Lié à cette signification, il a la fonction de complément résultatif, il donne un complément d’information sur le verbe, le résultat de l’action.

Avec 猜 cāi, deviner, 中 apportera la nuance sur la justesse. On traduira 猜中 par deviner juste. Souvent utilisé avec 看, 看中 aura le sens d’avoir une préférence.
Dans le dialogue d’un épisode de 都挺好, Ming Yu dit à son père qu’elle a bien deviné le motif de sa visite à l’hôpîtal.
果然被我猜中了 guǒrán bèi wǒ cāi zhòng le, J’ai effectivement deviné (On remarquera la tournure passive avec 被).
果然 guǒ rán, effectivement / comme prévu
被 bèi, par / (utilisé devant un verbe ou devant un complément d’agent pour exprimer une action passive)



Quelques verbes avec 中 :
猜中 cāi zhòng, deviner correctement / trouver la bonne réponse
选中 xuǎn zhòng, choisir / ramasser / s’établir sur / décider d’un candidat / être sélectionné pour un rôle / sélectionner, surligner (inform.)
击中 jī zhòng, atteindre / touchersens syn.
看中 kàn zhòng, avoir une préférence pour / trouver à son gout / fixer son choix sur / jeter son dévolu sur
打中 dǎ zhòng, frapper (une cible)

Episode de la séquence :

Articles connexes :

中 et les drapeaux

中 :centre et harmonie

Ce n’est pas une histoire de viande!

Clé coeur 心

Clé enfant 子

Clé flèche 矢

Clé maladie 疒

Clé oeil 目

Clé oreille 耳

Clé 巳

Thème 青

15 octobre 2020

中 et les drapeaux

Une autre version de l’origine du caractère 中 vient d’un énième type de graphies anciennes évoquant un cercle avec un drapeau de chaque côté. Les drapeaux indiquent les pays voisins et au centre le pays du milieu, qu’on appellera plus tard la Chine ou l’Empire du Milieu.

Autres articles sur le caractère 中 :

中 :centre

Niveaux de lecture des caractères chinois

Articles sur les caractères : 

Clé coeur 心

Clé enfant 子

Clé flèche 矢

Clé maladie 疒

Clé oeil 目

Clé oreille 耳

Clé 巳

Thème 青

15 octobre 2020

D’où vient « Empire du Milieu » ?

Poursuite de l’enquête autour du caractère 中

D’où vient le mot Chine?

Le nom Chine, adopté par les Occidentaux, tire son origine du premier empereur unificateur Qinshihuang 秦始皇 et du nom de sa dynastie 秦, 221 à 206 av. J.-C. De nombreux pays voisins parlaient du pays de Qin, dès le début de l’ère chrétienne. Ainsi vint le mot Chine adapté à chaque langue locale. Il existe aussi d’autres interprétations, qui rapprochent les mots or, 金 jin et Chine ou encore le mot tartare pour soie, serique, et Chine. La Russie adopta Kitai, du nom d’un peuple de Mongolie, les Kitans.

 dynastie Qin empereur chinois

Et l’Empire du Milieu?


中国 zhōng guó en chinois désigne le pays, mais n’a pas de relation avec le terme Chine ou la première dynastie. Il est composé de deux caractères 中 centre et 国 pays. La traduction donnera Pays du Milieu ou Empire du Milieu.  Mais la Chine s’est-elle elle-même toujours appelée ainsi ?

États du centre


Le terme avait de nombreux sens. Les recherches sont brouillées par les aspects politiques locaux qui veulent démontrer la continuité historique de l’ensemble du territoire chinois. Néanmoins, les documents montrent que les principaux sens de 中国 correspondaient dans un premier temps aux territoires de la dynastie Shang, puis aux États situés au centre de la Chine.  

Noms du pays

Le pays a eu plusieurs appellations. 华夏 huá xià de 华 splendeur et  夏 première dynastie mi légendaire. Une grande banque chinoise, la Huaxia 华夏银行 a repris ce nom.  On appelle les personnes d’origine chinoise habitant à l’étranger avec ce 华 : 华人.
Taiwan a repris 华 dans son nom 中华民国, traduit à tort République de Chine, mais c’est une autre histoire. La République populaire de Chine a fait de même avec 中华人民共和国.
Les dynasties préféraient appeler le pays en mentionnant le nom de la dynastie comme les Ming (1368-1644), Grand Ming, 大明. Sous les Qing, on appelait la Chine, le Grand pays de Qing 大清国.

Nous sommes Chinois?

L’historien Shi Aidong rapporte les constatations d’un marchand portugais qui connut les geôles chinoises au XVIe siècle. Il trouvait curieux que « les Chinois (Zhongguoren) ne sachent pas qu’ils sont Chinois (zhongguoren). Il déclare : « Nous avons l’habitude d’appeler ce pays la Chine et ses habitants les Chinois, mais quand on demande à un Chinois pourquoi ils sont ainsi nommés, ils disent : « Nous ne portons pas ce nom, nous ne l’avons jamais porté ». Fort intrigué, Pereira insiste : « Comment s’appelle votre pays dans son entièreté ? Quand quelqu’un venu d’ailleurs vous demande votre pays d’origine, quelle est votre réponse ? » Pour les Chinois, cette question est très étrange, mais ils finissent par répondre : « Dans les temps anciens, il y avait de nombreux royaumes. Désormais, un seul homme les dirige. Mais chaque Etat utilise encore son ancien nom. Ces Etats sont les provinces d’aujourd’hui ( sheng 省). L’État dans son ensemble s’appelle le Grand Ming (大明) et ses habitants sont le peuple du Grand Ming (大明人). » ( Passage provenant du texte de Dirlik)

A la recherche d’un nom

L’adoption officielle de 中国 par les autorités chinoises reste assez récente, elle est apparue au contact de pays étrangers. Le terme est apparu pour la première fois dans les Traités de Nerchinsk avec la Russie en 1689.

réformateur chinois Liang Qichao


Certains intellectuels de l’époque Qing, comme Zhang Deyi se plaignaient dans un premier temps de voir les Occidentaux utilisés désormais le terme 中国 alors que le nom était Da Qingguo. Comme l’explique le sinologue Arif Dirlik, des penseurs, tel le réformateur Liang Qichao (1873-1929) , n’ont pas voulu que le terme soit seulement une dénomination géographique comme l’impérialisme nippon le prétendra plus tard.  Liang a joué un rôle pionnier dans la construction du nationalisme chinois moderne tout en donnant des bases au « concept » 中国. Il déplorait que son pays n’ait pas de nom et qu’il ait changé au fil du temps. Une école voit dans le terme 中国, l’apparition d’une nouvelle idée permettant de réunir les Chinois sous une bannière (voir le texte d’Arif Dirlik). C’est une autre histoire politique…

Articles sur le caractère 中: 中 :centre et harmonie

Sources :
中国龙的发明 , 2014,  施爱东 

Pour les aspects politiques :
Le texte de Arif Dirlik, « Née d’une traduction – « la Chine  » dans la fabrication de « Zhongguo » dans « La Chine au XXe siècle : Histoire, idéologie, révolution » (2020).

Texte en ligne en anglais, Born in Translation: « China » in the Making of « Zhongguo »

3 octobre 2020

中 :centre et harmonie

Dix ans, j’ai habité près de la Cité Interdite. Son architecture est un véritable livre de la culture chinoise, chaque détail est agencé en fonction des lois de la nature que conçoivent les classiques chinois. Par ailleurs, comme l’explique Cyrille Javary, « Dans la cité pourpre interdite », elle met en scène la grandeur de l’empereur. Une belle occasion pour revisiter le caractère 中. 

cité pourpre interdite pékin

  中, le centre

Nous avions vu qu’un caractère peut se lire à divers niveaux. Par exemple  中 zhōng,  signifie centre, milieu ou prononcé au 4e ton zhòng frapper juste. Son origine remonte aux premières graphies montrant une flèche au milieu de sa cible ou encore un drapeau sur un mât au centre d’un cercle. A un autre niveau, 中 caractère pour la Chine, ne désigne pas seulement l’Empire du Milieu, mais rappelle aussi tout un pan de la culture, qui chercha la Voie du Milieu. Pour finir, un sage taoïste rappellera que 中  évoque le centre spirituel à trouver en chacun de nous. 

Evolution des graphies des Jiaguwen au caractère moderne, de gauche à droite :

中 Hong centre milieu juste

Atteindre la cible en son « milieu » au moment « juste »

Cyrille Javary décrypte la Cité Interdite, tout en décrivant les diverses parties. Le Palais du Milieu ou Palais de l’harmonisation centrée 中和殿, comme les deux autres palais voisins, est consacré à la fonction d’harmonisation du souverain. Et ici cette tâche est qualifiée par 中.
Suivons l’auteur dans son explication : « D’origine aujourd’hui controversée, ce caractère a été expliqué pendant deux mille ans comme étant issu du noble art de l’archerie. Il représente, disait-on, vue d’en haut et par la tranche, une cible qu’une flèche transperce de part en part. Ses sens les plus courants sont « milieu central » et aussi « juste, parfait » … Dans l’antiquité féodale, tous les cinq ans, des concours de tir à l’arc réunissant les nobles féodaux se retrouvaient à la cour. L’épreuve reine était le tir en musique.   Il fallait non seulement atteindre la cible en son « milieu » mais le faire au moment « juste », c’est-à-dire à un instant précis de la mélodie marquée par un coup de gong. La justesse du tir se vérifiait à l’oreille par la coïncidence entre le son du gong (en chinois gongg’) et celui de la flèche se fichant au centre de la cible (qui ressemble à djongg’, justement la manière dont  se prononce l’idéogramme « milieu »). Le prince qui avait réussi à décocher sa flèche au bon endroit autant qu’au bon moment montrait ainsi sa maîtrise sur lui-même et donc son aptitude à gouverner ; son mandat féodal était alors reconduit jusqu’au prochain concours » (page 94).

Le Palais du Milieu ou Palais de l’harmonisation centrée 中和殿

pekin cite interdite palais de l'harmonie centrale

L’une des tâches de l’Empereur était donc d’être au centre, de relier le Ciel et la terre, l’espace et le temps. C’est dans ce palais du Milieu Juste qu’il réalisait ce lien, à l’aide des rites.

中 apporte un exemple supplémentaire sur la richesse des niveaux de lecture d’un caractère chinois.  Bien entendu, on pourrait développer beaucoup sur ce caractère car il peut représenter une porte d’entrée dans la civilisation chinoise, tant il est au centre de nombreuses notions fondamentales. Mais c’est une autre histoire. A suivre!

Articles connexes :

Niveaux de lecture des caractères chinois

Le caractère 中

Articles sur les caractères :

Clé coeur 心

Clé enfant 子

Clé flèche 矢

Clé maladie 疒

Clé oeil 目

Clé oreille 耳

Clé 巳

Thème 青

29 septembre 2020