Amende sous les Zhou

Une belle rencontre d’une graphie du caractère 罰 (simplifié 罚) m’oblige à pencher sur ses composants. Elle se trouve  sur une inscription du début de la période des Zhou Occidentaux, entre le Xe et VIIIe siècle avant notre ère, selon les estimations. 

Filet, langue et couteau

L’écriture de 罚 a vu le jour sous les Zhou Occidentaux : . A gauche, la partie supérieure contient un filet, en bas la parole et à droite le couteau. La structure fonctionne en rébus et donne l’idée de punition et sanction. Avec le filet, on « attrape » , la parole émet la sanction et le couteau l’évoque.

Amende en métal

Dans l’inscription de ce vase 師旂鼎, la graphie apparaît à deux reprises, côte à côte sur deux colonnes différentes, voir ci-dessous.

 

Le vase relate l’affaire du capitaine Qi. Ses troupes ont refusé de suivre le roi en campagne. Bo Mao Fu, le représentant du roi lui a infligé une amende 罚 à payer en métal, qu’il n’a pu régler (voir « A source book of ancient chinese bronze inscriptions » de Constance A. Cook & Paul R. Goldin, The Society for the Study of Early China, Berkeley, 2020).

罚 aujourd’hui

罰/罚 a conservé le même sens à notre époque et est présent dans de nombreux binômes, 罚款 fá kuǎn amende / infliger une amende, 罚单 fá dān avis d’infractions, 罚酒 fá jiǔ boire après avoir perdu un pari, 处罚 chǔ fá punir, châtier, 惩罚 chéng fá châtiment.

Articles connexes :

Oiseau sur bronze

Avec le ciel

26 janvier 2021

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :