Comment se rappeler l’écriture de 祭?

J’ai mis du temps à enregistrer l’écriture du caractère 祭jì, qui a conservé son sens ancien, faire un sacrifice. 

Main, viande, sang

Les premières graphies Shang ont deux variantes principales. L’une contient la main (ici à gauche), la viande ; les trois traits entre les deux composants désignent des gouttes de sang. L’image rappelle le rituel de présenter de la viande lors d’un sacrifice. 

+ tablette ancestrale

Une variante contient la tablette ancestrale 示 renforçant le sens de sacrifice. 

La graphie est également un terme générique pour tous les sacrifices. 

Le caractère moderne 祭 retrouve les trois composants :月, clé de la viande, 又 ancienne graphie de la main et 示.

Question pour le roi

Regardons un emploi la graphie (dans le cercle violet) sur une pièce divinatoire, Heji 22692.
« 丁卯卜即貞王賓報丁祭亡禍 Craquelure du jour dingmao, le devin Ji demande : le roi va procéder à un sacrifice pour Baoding, il n’y aura pas de désastre ? »

祭 a bien le sens de sacrifice. 

L’estampage de la pièce ne présente pas des écritures toujours reconnaissables. Elle se lit de  bas en haut en commençant par la gauche, onze graphies sur trois colonnes.

Articles connexes :
Hache, sacrifice, année 歲

 陷 trappe pour humains et animaux

12 janvier 2022

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :