Brûler = deux arbres + feu

L’agriculture occupait une place importante sous la dynastie Shang. La chasse était également souvent mentionnée sur les inscriptions de l’époque. Le gibier servait, entre autres, aux sacrifices très nombreux. On se servait souvent du feu pour faire sortir les animaux des forêts. Cette graphie avec le feu et deux arbres au-dessus était fréquente : ; le sens était brûler .  Le caractère moderne fén 焚 a gardé cette structure. Les variantes des Shang ( en 1 sur l’illustration ci-dessous) véhiculent globalement l’idée. Le numéro 2 correspond à la graphie des Zhou occidentaux, les 3 à celles des Royaumes Combattants, 4 à celle du Shuowen de Xu Shen. La 5 vient des Qin et la 6 de l’écriture des clercs 隶属.
焚 de nos jours signifie encore brûler.

Articles connexes :

王 Divination et roi en pays Shang

逐  逐 poursuivre, tout part du cochon?

10 novembre 2021

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :