示 de l’autel à montrer

Avec les écritures de 示 shì, nous restons dans le thème du culte des ancêtres sous les Shang. Regardons son évolution sémantique.

Tablette, autel ancestral

A l’origine, la graphie désignait un autel ancestral et les tablettes, ou bien les ancêtres. Les premières graphies – 1 et 2 – donnent bien cette idée. Les formes 3 à 6 sont des abréviations. Par extension, l’écrit a pris le sens d’esprit d’un ancêtre.

Les points arrivent

Dès les Zhou occidentaux, deux points de chaque côté viennent se placer . Peut-être viennent-ils représenter le sang sur l’autel des ancêtres (字源, 李學勤 p.3).

Stabilité

L’écriture a peu bougé par la suite, proche du caractère moderne, 示. Le caractère a pris le sens de manifestation céleste, puis par extension manifester, faire connaître, indiquer. 

Une clé fréquente 礻


示 est également une clé (sous cette forme 礻) qui apporte l’idée d’esprit, de manifestation céleste, voir le caractère 祖 ancêtre ici. Citons les caractères les plus fréquents avec 礻 et cette connotation :
禮/礼 lǐ rite, cérémonie
神 shén divinité, esprit 
祟 suì mal causé par un esprit, malédiction
禁 jīn mauvais présage, interdiction par les augures

Dans le temple des ancêtres 宗 zōng

Les tablettes étaient conservées dans le temple des ancêtres 宗 zōng. La graphie montre d’ailleurs un toit et des murs avec les tablettes à l’intérieur : . Comme le précise David N. Keightley, les temples étaient dédiés aux Puissances de la Nature ou à des rois ou encore à leur consort : « There were temples to the Former Lord, like Nao, and to Nature Powers, like the River and the Mountain. There were temples for individual kings starting with Da Yi. …There were also temples for royal consorts, although only two or three such temples actually appear in the record, for example, for Mother Xin ( 母辛),the consort of Wu Ding. (The Shang, in The Cambridge history of ancient China, p.278)

Montrer, indiquer

示 de nos jours, n’a conservé que le sens de montrer, indiquer. Les manifestations célestes et les ancêtres ont disparu. On retrouve cette connotation de montrer  en binôme. Voici les plus courants :

 


Articles connexes :

Ancêtre des Shang à aujourd’hui

D’où vient 禍/祸?

29 octobre 2021

Laisser un commentaire