Du vieux à l’aveugle en passant par la musique et l’espion

La prudence s’impose pour reconnaître les premières écritures connues. Les emplois de 老/考 face à 瞽 montrent les ambiguïtés rencontrées. 

Le doublet 老/ 考

Le caractère 老 lǎo vieux vient d’une graphie Shang montrant un vieillard chenu et penché. Par la suite, 考 kǎo, qui avait le sens de défunt, est dérivé de la même écriture. C’est un phénomène de doublet (转注) qui fait partie des six types d’écriture définis notamment par Xu Shen ( voir l’article).

Les variantes

Sur les diverses variantes, le bâton peut se trouver sur la gauche ou sur la droite. Parfois, il est difficile de voir sa trace :

 

瞽 et ses graphies

Les chercheurs, au fil des examens des inscriptions Shang, ont remarqué que certaines graphies ne correspondent certainement pas à 老 lǎo mais à 瞽 gǔ. 

Qiu Xigui dans un article* sur le caractère   explique que les graphies/    de la pièce Heji 16041 et 16042  devraient être rattachées à 瞽. Les parties supérieures contiennent ces composants ou  .

Aveugle et musique

Le principal sens de 瞽 est aveugle. Rappelons que les principales écritures de l’œil 目 sont  :. Si la partie inférieure de l’orbite est enlevée, on arrive à la graphie vue ci-dessus avec 瞽  : . De plus, si la pupille est supprimée, il ne reste plus que : . L’œil, dans ce dernier cas, a perdu son intégralité et ne peut donc plus voir. L’aveugle a besoin d’un bâton pour avancer ; nous retrouvons bien le sens d’aveugle pour 瞽. Durant la période pré-Qin, 瞽 était le caractère le plus utilisé pour désigner un aveugle. Par ailleurs, 瞽 signifiait également professeur de musique. Les aveugles, ayant une ouïe généralement très entraînée, étaient appréciés pour apprendre la musique.  

De ces écritures, le caractère  gǔ est dérivé. Il signifie cacher, dissimuler. La forme qui allait à droite et à gauche semblait dissimuler quelque chose (selon les commentateurs Han) ? Il a la même prononciation que 瞽 et il peut très bien être son caractère d’origine. La forme du caractère moderne 瞽 est arrivée sous les Zhou. 鼓 est l’élément phonique et 目 l’indicateur sémantique. Le dictionnaire Couvreur reprend une comparaison entre les yeux des aveugles et un tambour ( sens de 鼓) : « aveugle chez qui les prunelles des yeux sont aplaties comme des 鼔 gǔ tambours ».

瞽 renseignement, espion

Huang Tianshu**, dans la lignée de Qiu estime que diverses inscriptions ( Heji  27740, 27736  et 27742) indiquent que  瞽 désigne aussi des personnes chargées de recueillir des renseignements. Ces aveugles, maîtres de musique, étaient chargés d’écouter les bruits venant de l’ennemi indiquant ses mouvements, ainsi que la musique accompagnant les combattants. 

Sources : 
 *關於甲骨文卜辭的 « 瞽 », « 裘錫圭學術文集 » 第1卷 514頁,復旦大學出版社2012年.
** 殷代的情報機器相關問題,甲骨學論集,黃天樹,中華書局,北京,2020.

15 octobre 2021

Laisser un commentaire