Rêve démoniaque 鬼夢

Hier, nous avons vu que les écritures divinatoires mentionnaient les rêves. Avançons sur le sujet avec une partie de la pièce 349 de Huayuan Dongzhuang.

Rêve et démon

子有鬼夢  亡戾
zi yǒu guǐ mèng wáng lì
Le maître a fait un rêve démoniaque. Il n’y aura pas de malheur.
Sur l’illustation, le fac similié, la reproduction et les caractères modernes correspondants :

Vocabulaire (nouveau) :

Droite, avoir, rituel d’offrande

 Pictogramme de la main droite. Il a de nombreux sens à l’époque Shang, qui le rendent équivalent à divers caractères modernes :
abondant, avoir (有)
aussi, encore (又)
droite, côté droit (右)
rituel d’offrande (侑)
bénédiction (佑, 祐)
Ici, la graphie a le sens d’avoir. a également ce sens sur les inscriptions Shang, voir l’article.

Malheur

 Le sens de malheur, calamité, infortune est admis pour ce type de graphie. En revanche, elle est peu glosée. A cette écriture, certains commentateurs* renvoient le caractère 戾, dont l’un des sens anciens était calamité, malheur. De nos jours, il signifie crime, excentrique. Le premier sens est un chien qui attend près de la porte , 戶 porte + 犬 chien.

子 : Clé enfant 子
鬼 : Esprit, chasser et homme : tous avec le champ?
夢 :   Le maître rêve 子夢

* Adam Craig Schwarz dans The Oracle Bone Inscriptions from Huayuanzhuang East, De Gruyter Mouton, Berlin, page 190.

8 octobre 2021

Laisser un commentaire