L’aube et la terre

Les traits horizontaux sur le bas ou le haut d’une graphie renvoient souvent à la terre ou au ciel. Les premières écritures du caractère 恒 vues hier le montraient bien avec une lune entre ciel et terre :

Nous avons également d’autres écritures, 王 le roi, 天 le ciel, 上 sur, 下 sous, 立  debout qui renvoient à ce symbolisme. 

旦 sans trait

旦 dàn avec la signification d’aube a une image évidente, le trait symbolise la terre et le soleil au-dessus, qui vient de se lever. Les scribes de l’époque Shang n’utilisaient pas le trait dans ce cas mais une sorte de rectangle ou une forme proche du carré pour évoquer la terre avec des traits pas toujours droits : . Il pouvait arriver que le rectangle ressemble au soleil du dessus avec l’arrivée d’un trait à l’intérieur (1) ou alors que le soleil perde son trait à l’intérieur (2) . Malgré de légères variations, la structure reste stable :

Le trait s’impose progressivement

Le trait apparaît dans certaines graphies Zhou (3) et durant la période des Printemps et Automnes, il s’installe surtout sous les Royaumes Combattants (5) :

土 la terre

Pour mémoire les anciennes graphies du caractère 土, la terre,différentes de la terre dans 旦 :

Articles connexes :

4 octobre 2021

Laisser un commentaire