De la fin à l’hiver et couper


冬 a mis un millénaire et même plus pour acquérir le sens d’hiver. Comment a commencé son histoire? Qu’a-t-elle généré?

冬 fin, extrémité, et enfin : hiver

 冬 dōng, à l’époque Shang, n’avait pas la signification actuelle d’hiver. A l’époque, on considérait qu’il existait deux saisons, le printemps et l’automne. A l’époque, le climat était plus chaud. Les premières graphies représentaient deux fruits au bout d’une branche d’un arbre, d’où le premier sens de fin, extrémité : . La signification d’hiver, par extension ( l’hiver est à la fin de l’année), est arrivée après plusieurs siècles durant la période des Printemps et Automne. La graphie avait également le sens de glace. Les deux extrémités rondes rappellent des morceaux de glace. De nos jours, 冬 n’a conservé que le sens d’hiver.

終 fin, finalement, mort.

est également le caractère d’origine de 終 zhōng fin, finalement, mort. L’écriture 終 a trouvé sa forme moderne seulement à partir des Royaumes Combattants : .

絕 couper

Certains chercheurs rapprochent les premières graphies de celles de 絕 jué couper, rompre, notamment l’une ou on peut distinguer une partie de 冬 avec deux autres ronds dessous :. Les traits horizontaux au nombre de trois, parfois deux, désignent des couteaux. D’autres écritures affichent le couteau sur la droite et le fil de soie et ses cocons sur la gauche : .

Articles connexes :

8 septembre 2021

Laisser un commentaire