Les Tufang et l’origine des caractères 土方

Les inscriptions des Shang évoquent souvent les ennemis et les diverses tribus qu’ils peuvent combattre et capturer, parfois pour des sacrifices humains. Dans la pièce Heji 6409, les Tufang 土方  tǔ fāng, peuple du Nord-Ouest, sont mentionnés. Quelle est l’origine de ces deux caractères?

D’où vient 土?

土 désigne la terre, un territoire et un ancêtre. Pour les premières graphies, les explications abondent avec la diversité des formes. Elles s’accordent pour voir dans le trait horizontal le sol. En revanche, certaines voient sur la partie supérieure une motte de terre (1, illustration), d’autres une pièce sacrée (2) – un menhir, ou encore une image qui évoque un sacrifice avec les petits traits qui rappellent les libations ou le sang (3). Le trait vertical peut symboliser les êtres vivants sortant de la terre. Xu Shen, dans le Shuowen, commente ainsi le caractère moderne 土 : « …la terre expulse au jour tous les êtres vivants. Les deux traits horizontaux figurent l’en bas de la Terre et le médian de la Terre, d’où les êtres sortent et se forment. »

土 sous les Royaumes Combattants

Je viens de recevoir six kilos de livre de Chine dont trois tomes consacrés aux caractères sous les Royaumes Combattants. La page de 土 montre la graphie dans les principaux Etats. Celui de Qin, qui plus tard mènera l’unification des principaux caractères, a la structure la plus proche de la forme moderne. Les autres intègrent des formes différentes rappelant en certains cas une motte de terre. Le Royaumes de Jin a même une graphie avec trois traits horizontaux.

Les thèses abondent sur cette graphie, est-elle le pictogramme d’un couteau, d’un instrument agricole ou rappelle-t-elle un bateau ? 
Certaines graphies anciennes   évoquaient un prisonnier avec une cangue .  方 est le caractère d’origine de 放 fàng, relâcher, libérer et 旁 páng, côté, bord ; il désignait les criminels relâchés, libérés de leur cangue. 

Les différents types de graphie de 方 :

Beaucoup de sens

Sur les écritures ossécailles, 方 a le sens de région, on le retrouve pour désigner les quatre points cardinaux, comme 南方 Sud. A l’époque, chaque point avait également un nom spécifique.  方 accompagne aussi les noms de tribus , comme les Tufang. Si on accepte la thèse de l’instrument agricole qui peut servir à tracer des traits, à délimiter, on voit mieux le rapport avec le côté et le carré (sens plus tardifs de 方) et la notion de frontière. Les tribus barbares sont aux périphéries, sur les frontières, du royaumes Shang.

土方 sur les inscriptions Shang

Les graphies de 土方 sur la pièce Heji 6409, dans le cercle bleu:

Articles connexes :

1er septembre 2021

Laisser un commentaire