辛 crime et souffrance

Dans la note précédente, nous avons croisé 辛 xīn, arrêtons-nous sur son évolution.

Poinçon

La graphie représentait un poinçon pour tatouer au visage les prisonniers et les forçats (Grand Ricci).
Certaines inscriptions sur bronze se rapprochent du caractère moderne avec un trait horizontal supplémentaire sur le dessus; décoratif selon les spécialistes ( Li Xueqin). Voir les graphies avec une étoile : 

Crime et souffrance

La première signification est crime. On faisait un tatouage au criminel, d’où le sens. Un crime engendre souffrance, d’où l’extension de sens à souffrance, pénible. 
Sur les écritures ossécailles, l’emploi le plus fréquent correspond au 8e des troncs célestes.
辛 est également le nom d’un ancêtre et se retrouve dans le nom du dernier roi Shang, Di Xin 帝辛, XIe siècle Av. J.-C.

Peine et souffrance

Les principaux binômes formés restent dans la champ sémantique de pénible, difficulté et peine.

 Articles connexes :

 翌 aile, demain et plume

Le devin 争 et la lutte des classes

15 août 2021

Laisser un commentaire