逐 poursuivre, tout part du cochon?

Nous avons vu qu’une des significations de 田 sous les Shang était chasser. Un autre terme avec un sens proche avait la faveur des scribes,  逐 zhú, poursuivre un animal ou une personne. 

Pied + animal

Les graphies ossécailles montraient un pied en bas ( qui peut s’écrire différemment) et un animal au-dessus. Le caractère moderne s’écrit avec le cochon 豕 mais à cette époque, l‘unification n’était pas encore de mise. Quatre structures dominaient avec quatre animaux, cochon, cerf, lapin et une sorte de lièvre (㲋) :

Avec deux animaux

On trouve même des graphies avec deux animaux ( un chien ? et un cochon)

Des inscriptions Zhou sur bronze ont adopté le chien :

Bien entendu, on se pose la question : Est-ce que l’animal choisi dans la graphie correspond à l’animal attrapé? A ma connaissance, nous n’avons pas l’information.

Les extensions de sens


Sur les inscriptions des Shang, l’écriture n’avait pas encore le sens abstrait de poursuivre. Plus tard, l’extension de sens mena à pourchasser, chercher à obtenir, rivaliser pour.

Significations modernes

Le caractère moderne a récupéré la clé de marche à gauche 辶 et le cochon 豕 à droite avec des sens dans le même champ sémantique : poursuivre / chasser / pourchasser / expulser / un à un / tour à tour

Les principaux binômes utilisés sont : 
追逐 zhuī zhú pourchasser / poursuivre
逐渐 zhú jiàn graduellement, progressivement
逐步 zhú bù peu à peu / graduellement

Articles connexes :

Chasse et divination

我 et les Shang

12 août 2021

Laisser un commentaire