河 fleuve et animisme

Je continue donc de naviguer entre les inscriptions divinatoires. Après 沉 sacrifice avec immersion d’un animal pour les esprits de l’eau vu hier, aujourd’hui je reste sur le thème de l’eau et de l’animisme des Shang avec 河 hé dont le sens moderne est rivière et fleuve.

Deux


Les premières écritures ossécailles n’avait pas l’eau, mais plutôt la réunion de deux types de « personnages »  : les esprits des fleuves et de l’eau, et les ancêtres des rois Shang. L’un des sens les plus utilisés est celui d’ancêtre protégeant le fleuve. Cette explication « animiste » ne fait pas l’unanimité, la partie gauche représenterait, pour certains paléographes modernes, l’eau et celle de droite indiquerait le son.

Fleuve Jaune


La graphie désigne également le fleuve Jaune, autour duquel vivait la dynastie Shang. Par la suite, dans les textes classiques, 河 désigna principalement le fleuve jaune.

Eau, son, branche


On dénombre une centaine de graphies différentes pour 河 sur les écritures ossécailles, certaines présentent d’autres structures avec, par exemple,  l’eau et ,  何 qui donne le son, voir les écritures avec les étoiles. D’autres pensent voit dans la partie de droite une branche d’arbre.

Vers 河

Les inscriptions en bronze des Zhou avaient des figures assez complexes (illustration 6 ci-dessous). A partir des Royaumes Combattants – 7, État de Qin, 8, Jin, 9, Chu et 10, Qin – les formes commencèrent à se rapprocher du caractère moderne, notamment avec le royaume de Qin, qui unifia la Chine en – 221.


Divination

La pièce 合集 40116 donne un exemple de l’usage :

弗 négation
 apporter une calamité, une catastrophe. Ce caractère a disparu.
我 notre, nous
年, récolte

Traduction : He (l’esprit de l’eau) ne pourrait pas apporter la catastrophe pour nos récoltes ?

Ecriture ossécaille et transcription en caractères modernes (le sens de la lecture n’était pas fixé, ici on lit de verticalement en partant de la gauche, il n’existait pas à l’époque de Ministère de la culture pour codifier… sur d’autres inscriptions, la lecture devra partir de la droite, voir lire horizontalement, des caractères pourront être écrits à l’envers ou avec des modifications) :

河 et catastrophe

河 sur plusieurs inscriptions est associé au malheur. La Chine a été, depuis les premiers temps, victime d’inondations. Le plus grand château d’eau du monde, le plateau tibétain, avec les six plus grands fleuves d’Asie, se déverse sur le continent. Ces fleuves entrent en Chine et menacent, au gré des crues, les plaines. Yu le Grand, héros mythique, est resté dans la mémoire populaire, pour avoir dompter le fleuve grâce à un ingénieux système de dérivations, de digues et de canaux. L’expression bien connue, « Qui gouverne l’eau, gouverne la Chine », est éloquente.

Piqûre de rappel

Vous n’avez pas appris par cœur les dates de l’histoire antique chinoise? Quelques dates des périodes dynastiques ci-dessous :

 Articles sur le sujet :

 沉, eau, immerger et animal

Le roi et la divination


26 juillet 2021

Laisser un commentaire