Un homme et une lance

Nous revenons sur la première écriture ossécaille observée ici et une des graphies :

On distingue à gauche une lance qui décapite un homme. Bien entendu, la composition a varié au cours de sa vie sous les Shang. L’homme passa à gauche (1) ou bien la lance disparut en partie. Sur la graphie 2 on peut voir le tranchant au niveau de la tête. Quant à la 3, les deux composants sont présents, mais agencés différemment.

Le sens dans la divination est attaquer.

Le caractère moderne correspondant est 伐 fá. Il conservé la même structure avec la clé de l’homme à gauche 亻 et la lance à droite 戈. Sage, il a gardé également les divers sens anciens : couper, abattre, attaquer, expédition miliaire. Les férus d’histoire se rappellent que 北伐 correspond à la campagne militaire du nord de Tchang Kaï-chek entre 1926 et 1928 pour réunifier la Chine.

Articles connexes :

8 juillet 2020

Laisser un commentaire