Divination et écriture sous les Shang

En l’état des connaissances actuelles, on peut affirmer que le premier système d’écriture chinoise remonte au XIIIe siècle avant notre ère. Les découvertes des 130 dernières années dans les tombes de l’époque Shang montrent que ces graphies servaient principalement à consigner et commenter des pratiques divinatoires, notamment sur des carapaces de tortues et des os d’animaux.

Pratiques divinatoires

On les appelle également les écritures ossécailles. Elles comportent près de 4000 graphies. Le déchiffrement de cette écriture n’est pas complet, moins de 40% est connue même si un monumental travail de recherche est à l’œuvre depuis plus d’un siècle. Les devins devaient répondre à des questions sur les chasses, les guerres, la météo, les récoltes, les accouchements des épouses royales ou princières, les moments cruciaux pour l’avenir dynastique et nécessitant des sacrifices propitiatoires. Une partie des écritures sont rassemblées dans une encyclopédie, intitulée 合集, de treize volumes sous forme de photographies, hormis le tome XIII, qui présente des inscriptions recopiées manuellement. Au total, 41 956 pièces sur 100 000 découvertes sont réunies. Ci-dessous, les numéros 3, 4 et 5 de la première page :

.

Nous allons aujourd’hui et dans les jours prochains présenter quelques pièces pour avoir une première idée de leur contenu. Voyons aujourd’hui une partie de la pièce 6834 :

Une question d’attaque?



庚申卜 王 貞余伐不 : gēngshēn bo wáng zhēn yú fá bù
Le jour de la divination 卜 est inscrit au tout début. On utilise le système des dix tiges célestes et les douze branches terrestres. 
庚申卜 : divination du jour geng shen
王  le caractère du roi indique que le roi pose cette question
貞 annonce le sujet de la divination
余 je
 伐 attaquer
不 est la négation
En chinois moderne, on aurait 伐不伐 attaquer ou ne pas attaquer? Ici, on fait de l’économie. Plus sérieusement, comme en chinois classique, la langue est très compacte et certains passages ne font pas preuve de la plus grande clarté.
余伐不 est-ce que j’attaque ?
La traduction : Divination du jour gengshen pour le roi : Dois-je lancer une expédition?
Souvent, la réponse est donnée au verso du support. Dans ce cas, la réponse sera négative. 

Ci-dessous, les caractères modernes qui correspondent aux graphies :

Articles connexes :

Multiplicité des graphies sous les Shang

La simplification des caractères, des Shang à aujourd’hui

Traditionnels et simplifiés

Cheval et centre

7 juillet 2021

2 réflexions sur « Divination et écriture sous les Shang »

  1. Votre éclairage sur ces premières écritures est lumineux. On a l’impression que c’est une autre langue découverte en 1899

    1. Merci.
      Oui, c’est une autre langue, il a fallu plusieurs décennies pour arriver à déchiffrer une partie de ses inscriptions, voir l’article « Les trente premières années du déchiffrement des inscriptions oraculaires », Françoise Bottéro

Laisser un commentaire