絕 Une vie de caractère!

De nombreux caractères ont une foule de significations. Bien entendu, la longue histoire de plus de trente-deux siècles de l’écriture chinoise a enregistré moult péripéties et bifurcations des écritures. Une autre explication tient dans la spécificité d’une langue à majorité monosyllabique durant un millénaire (jusqu’à l’époque Han environ) et le nombre limité de caractères de l’époque. On ne pouvait créer de caractères pour chaque sens, comme l’explique Wang Ning 王宁 dans son manuel de chinois classique 古代汉语. Il arrivait donc qu’on confère une nouvelle signification à un caractère existant. Prenons l’exemple du professeur pékinois en chinois classique : 绝/絶 jué.

Première écritures

Les premières graphies sous les Shang montraient un fil de soie et à côté un couteau avec sa lame .

Les significations classiques de  絕

Le premier sens vient naturellement couper (de la soie, une corde)
弦絕 : La corde est coupée

Couper, interrompre
康 公絕我 好 也 (左傳成十三年) kāng gōng jué wǒ hǎo yě. Le prince Kang a rompu nos liens d’amitié.

Fin, limite 
繼絕 世(中 庸)Jì jué shì. Famille éteinte

Hors pair, extraordinaire
山 水 奇絕 (蘇 軾) shānshuǐ qí jué Les montagnes et les rivières sont tout à fait extraordinaires

絕  pour 絕句, type quatrain en poésie populaire sous les Tang

Traverser, transversalement
 而江 河(荀 子)Ér jué jiānghé. Traverser les fleuves. 
絕漢(史 記 天 官 書)  jué hàn. Traverser la Voie lactée.

S’élever au-dessus, surpasser 絕雲 霓(楚 辭) jué yúnní. S’élever au-dessus des nuages.

J’ai seulement relevé les sens mentionnés par Wang Ning, il en existe d’autres.



Articles connexes :

Évolution de sens

为/為 et ses multiples activités


9 juin 2021

Laisser un commentaire