Du feu au train chinois

Wang Li dans plusieurs articles parus dans les années 60, 70 et 80 évoque l’évolution de langue chinoise du chinois archaïque à nos jours. Je transcris mes notes prises au fil de la lecture.

Grammaire chinoise

La grammaire chinoise est restée assez stable au cours de son histoire. Cependant, quatre développements importants sont intervenus. 

Mono à Poly

Le passage d’une langue d’un stade de mots à majorité monosyllabique à l’époque de Confucius à majorité polysyllabique. D’une part, afin d’éviter l’existence de mots de prononciation identique, le développement de mots polysyllabiques a vu le jour. Par exemple, en pékinois, 眼 œil est devenu 眼睛 et 角  corne 犄角. D’autre part, l’essor de la société a nécessité de nouveaux mots. Leur création s’est effectuée sur la réunion d’anciens caractères :
火车, train : 火 feu +  车 char
电灯, lampe électrique : 电 éclair/électricité + 灯 lampe 
电话, téléphone : 电 éclair/électricité + 话 parole
火柴 huǒ chái, allumette: 火 feu + 柴  bois de chauffage

Les désinences

La création de désinence, peu courante dans l’ancien chinois, a alimenté le développement de la langue : pour les noms, 子 儿 们, les adjectifs 的 ou les adverbes 地, les aspects (情貌) pour les verbes 了, 过.

Les classificateurs

Les classificateurs étaient peu nombreux dans les textes des Royaumes Combattants. A l’inverse du chinois moderne, ils étaient placés après le nom.  乘 accompagnait les chars 车 et 匹 les chevaux : 车千乘、马千匹. La batterie de spécificateurs que nous connaissons actuellement est arrivée plus tard, 一个人, 一所房子, 三条鱼, 五棵树.

Causatif

Les premiers siècles connaissaient très peu le causatif ( le sujet détermine une transformation affectant le second actant).  Par exemple en chinois moderne, 打败了他 Ils l’ont vaincu alors qu’en classique, on aura : 踣之. D’autres exemples :

Développement du vocabulaire

Nouveaux besoins

De nombreux caractères utilisés avant l’avènement des Han ne sont plus utilisés dans la langue moderne. Citons 俎 zǔ table à sacrifice, 尊 zūn vase, spécificateur, 彝 yí vase. Bien entendu, la création de nouveaux caractères et mots a surpassé la perte d’autres. L’apparition de nouvelles techniques et l’essor de nombreux domaines ont nécessité un nouveau vocabulaire. 

Influences étrangères

Les influences étrangères sont importantes également. On peut distinguer trois périodes principales : 1. Influences du Nord et de l’Ouest, surtout durant la dynastie Han ( 206 Av. J.-C. à 220 Ap. J.-C.). Des mots étrangers sont entrés dans la langue, tels 箜篌 kōng hóu konghou (harpe chinoise), 琵琶 pí pa pipa (instrument de musique), 葡萄 pú tao raisin et 苜蓿 mù xu luzerne. 2.  Influence indienne à l’époque des Han de l’Ouest (25-220) avec 佛 fó Bouddha, 菩萨 pú sà bodhisattva, 和尚 hé shang bonze, 世界 shì jiè monde (univers), 地狱 dì yù enfer 3. A partir des Guerres de l’Opium, avec la pénétration de la culture, la science et la technologie occidentale.
En1981, Wang Li écrivait qu’un tiers des mots dans le journal avait vu le jour après le mouvement  du 4 mai 1919 (五四).

Étranger et sinisation

A part une minorité de caractères comme 沙发 shā fā sofa/canapé et 咖啡, kā fēi café, qui sont des transcriptions phonétiques,  on ne peut dire que d’autres mots (火车 huǒ chē train, 轮船 lún chuán bateau à vapeur, 电灯 diàn dēng lampe électrique, 火柴 huǒ chái allumette, 肥皂 féi zào savon, 电影 diàn yǐng, cinéma, film) soient des emprunts d’une langue étrangère car ils ont été bâtis à partir de l’esprit de langue chinoise et de caractères existants.  En revanche, les mots et concepts abstraits peuvent être considérés comme des emprunts : 哲学 zhé xué philosophie, 文学 wén xué littérature, 逻辑 luó ji logiqu, 前提 qián tí prémisse / condition préalable, 具体 jù tǐ concret, 抽象 chōu xiàng abstrait, 经济 jīng jì économie , 革命 gé mìng révolution

Source : 古代汉语常识,王力

Articles connexes :

Changement ou glissement de sens

A la recherche du sens!

舟/船 Bateau

4 mai 2021

Laisser un commentaire