Zeng Shen a tué un homme 曾參殺人

Texte des Stratagèmes des Royaumes Combattants :

昔者曾子處費,費人有與曾子同名族者而殺人,人告曾子母曰:曾參殺人。 曾子之母曰:吾子不殺人。織自若。有頃焉,人又曰:曾參殺人。 其母尚織自若也。頃之,一人又告之曰:曾參殺人。 其母懼,投杼踰牆而走。
Zengzi vivait à Fei. Un homme, qui portait le même nom, tua un autre homme.  On rapporta à sa mère que son fils avait tué quelqu’un. Elle répondit : « Mon fils n’a tué personne ». Elle continua de tricoter comme si de rien n’était. Peu après, une autre personne lui redit : « Zeng Shen a tué un homme ». Sa mère, qui tricotait, restait de marbre. Peu après, un homme vint lui dire : « Zeng Shen a tué un homme. » Effrayée, la mère jeta la navette, sauta par-dessus le mur et s’enfuit.
xī zhě céngzi chù fèi, fèi rén yǒu yǔ céng zǐ tóngmíng zú zhě ér shārén, rén gào céng zǐ mǔ yuē:‘Zēngshēn shārén.’ Céng zǐ zhī mǔ yuē:‘Wúzi bù shārén. Zhī zìruò. Yǒuqǐng yān, rén yòu yuē:‘Zēngshēn shārén.’ Qí mǔ shàng zhī zìruò yě. Qǐng zhī, yīrén yòu gào zhī yuē:‘Zēngshēn shārén.’ Qí mǔ jù, tóu zhù yú qiáng ér zǒu.

曾子, nom. 曾参, autre nom de Zengzi : Zeng Shen.
昔, autrefois
处, 住在, habiter
自若, 像原来一样(镇定如常) comme si de rien n’était
與, 跟 et
同名族 du même nom ,名 =  名字, 族 =  姓
吾子 Mon fils. Comme en chinois moderne, le pronom personnel peut être adjectif possessif. 吾, je, mon ; 子, fils
顷, moment
其,  son, sa
投, 丢下
惧, effrayer
逾墙:passer le mur
杼 navette ( textile)

Zengzi, est un philosophe chinois, disciple de Confucius. 曾子殺人 ou 曾參殺人 Zengzi/Zeng Shen a tué un homme, est devenu un chengyu pour rappeler qu’une rumeur peut devenir vérité et même provoquer des désastres. Dans le langage populaire, on dit qu’une fausse information répété trois fois devient vérité. La mère, après avoir écouté trois fois l’accusation portée sur son fils, l’a cru.

Articles connexes :

Tigre et renard

刻舟求剑 Changement de circonstances

3 mai 2021

Laisser un commentaire