Tigre et renard

Chinois classique avec un texte du recueil des “Stratagèmes des Royaumes Combattants “( 481-221 av. J.-C).

狐假虎威 hújiǎhǔwēi 
Le renard emprunte le prestige du tigre

狐 renard
假 emprunter
虎 tigre
威 prestige, prestique

虎求百獸而食之,得狐 

Hǔ qiú bǎi shòu ér shí zhī, dé hú 
Un tigre cherchait toutes sortes d’animaux pour se nourrir, il attrapa un renard
求 chercher
百 le nombre cent ici signifie tous
獸 animal. 百獸 tous les animaux, toutes sortes d’animaux
之 pronom pour 百獸

狐曰:“子無敢食我也. 天帝使我長百獸,今子食我,是逆天帝命也

 Hú yuē:Zǐ wú gǎn shí wǒ yě. Tiāndì shǐ wǒ zhǎng bǎi shòu, jīn zi shí wǒ, shì nì tiāndì mìng yě
Le renard dit : Tu n’oses pas me manger. Le ciel m’a fait chef des animaux. Maintenant, tu me manges, c’est violer les décrets célestes.

也 dans cette phrase 子無敢食我也, tu n’oses pas me manger, énonce un jugement général. En fait, le renard lui dit avec ruse que ce n’est pas seulement cette fois qu’il n’ose pas le manger, mais en général comme si c’était une loi naturelle.
是逆天帝命也 même chose pour la fin de cet extrait, 是逆天帝命也, c’est une violation des décrets du ciel. Sans 也, la portée serait moins forte.
長 être le chef
是, cela. Introduit souvent un commentaire a un sujet. 
逆 aller contre
命, décret

子以我為不信,吾為子先行,子隨我後,觀百獸之見我而敢不走乎?

Zǐ yǐ wǒ wéi bùxìn, wú wèi zi xiānxíng, zi suí wǒ hòu, guān bǎi shòu zhī jiàn wǒ ér gǎn bù zǒu hū?”
Si tu ne me crois pas, je vais passer devant, tu me suivras, tu verras bien si les animaux osent ne pas fuir en me voyant?
以…為 : 以 une préposition avec un complément 我 ; 為 (認為), considérer.
不信, pas fiable
吾為子先行 : 為, faire en sorte. Cette phrase se comprend avec le contexte. 子 est complément de 行. En collant au texte, on traduit la phrase par Je ferai en sorte d’avancer devant toi.
Le caractère 觀/观 guān  prononcé au premier ton présente une dérivation de sens loin d’être rare. Le premier est regarder, considérer. 雚 est l’élément phonétique. 見 donne le sens. 觀 est venu à désigner les constructions où on pouvait regarder des activités, comme les temples. La prononciation diffère peu, elle est au 4e ton, guàn.

虎以為然,故遂與之行。獸見之皆走。虎不知獸畏己而走也,以為畏狐也

hǔ yǐwéi rán, gù suì yǔ zhī xíng. Shòu jiàn zhī jiē zǒu. Hǔ bùzhī shòu wèi jǐ ér zǒu yě, yǐwéi wèi hú yě
Le tigre trouva les propos sensés, alors il le suivit. Les animaux, les voyant, sont tous partis. Le tigre ne savait pas qu’ils avaient peur de lui-même. Il croyait qu’ils craignaient le renard.
以為 croire
然 exact
故 c’est pourquoi, 所以
遂 alors
皆 tous, ensemble
畏 avoir peur
己, lui-même (自己), se réfère au tigre 虎

Se servir de la puissance d’autrui pour opprimer les gens 

狐假虎威hújiǎhǔwēi, Le renard emprunte le prestige du tigre, est devenu un 成语 courant, qu’on utilise quand on veut parler de quelqu’un qui se sert de la puissance d’autrui pour opprimer les gens. 

25 avril 2021

Laisser un commentaire