所, mot vide?

所, nom et particule, a divers emplois en chinois classique. Aujourd’hui, nous visiterons quelques utilisations de la particule.

Bruit

A l’origine, le caractère est formé de deux parties : 户 élément phonique et 斤, la hache, élément sémantique. Le premier sens désignait bruit de la hache en abattant un arbre.

Lieu

Par emprunt, il a pris le sens de lieu, habitation, demeure : 物不可以久 居 其所 Un être ne peut habiter longtemps en ce lieu.
Dans le chinois moderne, on retrouve ces significations avec d’autres : endroit, institut, en réalité ; c’est aussi un classificateur pour les bâtiments (maisons, petits bâtiments).

Ce que …

Avant un verbe, il peut servir à nominaliser une expression verbale qui devient un complément d’objet du verbe.
予所欲 Ce que je désire.
予, je ; 欲, désirer. 所 met l’accent sur le verbe qu’il précède et le reste de la phrase donne les indications, ici, c’est je.
所有 Ce qu’il a . Même remarque, nous n’avons pas de sujet, avec le contexte, il faudra traduire en conséquence.
所食 ce que je mange.

Peut aussi remplacer une direction 

妻子所往,市也 Où vont l’épouse et les enfants est le marché.
妻子, épouse et enfants ; 往, aller. 妻子所往, peut se traduire par l’endroit où vont les enfants.
市 : marché ; 也, Particule, qui accompagne une assertion.

所 participe à une interrogation sur un lieu

妻子所往,何也 Où vont l’épouse et les enfants ? 
Ici, la particule interrogative 何 permet de composer l’interrogation.
吾不知妻子所往 Je ne sais pas où vont l’épouse et les enfants.

Avec 之

Peut se combiner avec 之 : 
人所飲之酒 Le vin que l’homme boit.
之酒  : 之 a la même valeur que 的 en chinois moderne, 之酒, on a donc une phrase « le vin que… ». Il introduit une proposition relative.
飲 : boire.
所見之山  suǒ jiàn zhī shān  Les montagnes qu’il a vues.

Proposition relative (lieu)

至虎所伏 Arriver où le tigre se cache (伏 fú se cacher)
孔子所居之室  Kongzi suǒ jū zhī shì La maison où habite Confucius

A suivre

Articles connexes :

12 avril 2021

Laisser un commentaire