近 et 遠/远 , proche et lointain, leur évolution

Le chinois classique jusqu’à l’époque des Han était en majorité monosyllabique. Le passage au bisyllabisme s’est fait progressivement.

D’un caractère pour exprimer une idée, la langue est en majorité passer à deux. Parfois, le caractère n’a pas transmis l’ensemble des sens et le polysyllabisme a comblé les trous.

Wang Ning, durant son cours à l’Université Normale de Pékin, prend l’exemple de 近 et 遠/远 qui signifiaient proche et éloigné dans le temps et dans l’espace. En chinois moderne, ce n’est plus le cas ; seuls, ils veulent bien dire proche et éloigné, mais seulement dans l’espace. La langue a donc eu recours dans la plupart des cas à la création de binômes, on retrouve donc les sens de proche et éloigné dans le temps dans les associations de caractères :

Articles connexes :

10 avril 2020

Laisser un commentaire