Les armées se préparent

Chinois classique (11)
Zuozhuan, suite :
太叔完聚,繕甲兵,具卒乘,將襲鄭 tài shū wán jù, shàn jiǎbīng, jù zú chéng, jiāng xí zhèng
太叔完聚,缮甲兵,具卒乘,将袭郑
完 Rénover les fortifications
聚 Rassembler les populations
繕 Réparer
甲Les armes défensives, les armures, les cuirasses
兵 Les armes offensives. A noter que le caractère a perdu le sens d’armes en chinois moderne pour soldat (voir ici).
具 préparer
卒 soldats
乘 chars
將 marque le futur (voir ici)
襲 Attaquer par surprise

Cette partie ne présente pas de difficultés particulières au niveau de la syntaxe, il suffit de connaître le vocabulaire pour comprendre la phrase. On pourrait traduire 甲兵 par équipement militaire. Couvreur choisit « les armes défensives et les armes offensives », ce qui colle plus à la description du texte.

Moderne : 太叔修治城廓,聚集百姓,修整盔甲武器,准备好兵马战车,将要偷袭郑国。
Couvreur : T’ai chou termina ses fortifications, réunit des hommes, mit en bon état les armes défensives et les armes offensives, prépara des fantassins et des chariots de guerre. Il voulait surprendre la capitale de Tcheng (dans le Tchéng tcheōu, Ho nan).

Articles connexes:

Chinois classique (7) Que faire?

引, du tir à l’arc au loup

9 avril 2021

Laisser un commentaire