者, 也 et Confucius

Nous avons rencontré plusieurs fois 也 yě, qui se trouve en fin de phrase, après le prédicat* quand il est un nom.  Il sert à énoncer un jugement ou une opinion et même dans certains cas à les renforcer. 

也 fin de phrase


Nos deux extraits du Zuo Zhuan :
 制,巖邑也 zhì, yán yì yě : Zhi est un pays très accidenté.
今京不度,非制也 jīn jīng bù dù, fēi zhì yě : Jing dépasse l’étendue fixée, elle n’est pas conforme aux règlements.

Regardons d’autres exemples :
宋小國也 sòngxiǎoguó yě : Song est un petit pays.
其巫老女子也年已七十  qí wū lǎo nǚzǐ yě nián yǐ qīshí : La sorcière est une vieille dame de soixante-dix ans.

…者, …也

On rencontre souvent 也 dans une phrase avec 者。 La particule modale 者 se place après le sujet et 也 après le prédicat. 
廉頗者趙之良將也, lián pō zhě zhàozhīliáng jiāng yě
Lianpo est un excellent général du royaume de Zhao.
廉頗 est le sujet, 者 se place après  廉頗 : 廉頗者
趙之良將 un excellent général du royaume de Zhao est le prédicat et ye vient après : 趙之良將也.

Regardons un passage des Entretiens de Confucius ( 19,4) :
孔子曰,生而知之者,上也。kǒngzǐ yuē, shēng ér zhīzhī zhě, shàng yě
Confucius dit : « ceux dont la connaissance est innée sont des hommes supérieurs »
生 naître
知  savoir
Les deux verbes sont coordonnées par  而 ; 生 est en quelque sorte une condition. Littéralement : « A la naissance, celui qui sait, est au-dessus ».
也 clôt la phrase avec l’opinion 上 au-dessus.

者 seul

Inversement, 者 peut être utilisé sans  也
者 peut se traduire par « Celui qui… » Voir le célèbre passage du Laozi :
知者不言,言者不知, Zhì zhě bù yán, yán zhě bùzhī ( Lao Zi)
Celui qui sait ne parle pas, celui qui parle ne sait pas
Savoir 知 + 者 = Celui qui sait
Parler 言 + 者 = Celui qui parle

Pour ceux qui ont oublié la différence entre le sujet et le prédicat, un article ici fait le point.

Articles connexes :

8 avril 2021

Laisser un commentaire