言, Celui qui sait ne parle pas, celui qui parle ne sait pas

Les professeurs de chinois classique, à la suite des propos de Wang Li, disent à leurs étudiants (chinois) qu’il faut maîtriser 1 000 significations de caractères. Un étudiant chinois connaît au moins 5 000 caractères, mais quand il aborde la langue classique, il doit faire la distinction de sens entre l’ancien et le moderne sur 1 000 caractères. Le manuel de Wang Li après chaque groupe de texte, a une partie vocabulaire. Je vais reprendre cette liste tout doucement et voir quels sont les principales significations de ces mots en langue classique.
Le professeur commence avec 言 yán. Rappelons que les premières graphies (à gauche) évoquaient une langue.


( Je mets d’abord les caractères traditionnels, puis le pinyin et le simplifié – si au moins un simplifié se distingue)

1. Verbe, parler 言


食不語,寢不言, Shí bù yǔ, qǐn bù yán 食不语,寝不言 ( Entretiens de Confucius).
Quand on mange, on ne peut pas discuter et avant de dormir, on ne peut pas parler.



知者不言,言者不知, Zhì zhě bù yán, yán zhě bùzhī ( Lao Zi)
Celui qui sait ne parle pas, celui qui parle ne sait pas
Par extension, avis, opinion, ou même donner un avis : 求言 demander un avis

2. Nom :mot, parole 言


聽其言而觀其行 Tīng qí yán ér guān qí xíng, 听其言而观其行 (Entretiens de Confucius)
Écouter ses paroles et regarder ses actions

Articles connexes :

4 avril 2021

Laisser un commentaire