引, du tir à l’arc au loup

Les significations  de 引 yǐn ont une évolution assez représentative du passage d’un sens propre au sens figuré. 引 est composé de l’arc 弓 et d’un trait vertical, qui évoque l’action de tirer à soi la corde. Le premier sens tirer à l’arc est clair.

Des premières graphies des Shang (1 à 3) jusqu’aux Qin (5), en plus de 1 000 ans, sa structure a peu changé. Ensuite, les conventions de style ont réduit les courbes de l’arc (6 à 10).

 

Regardons les extensions de sens, avait l’aide des remarques de Fan Keh Li dans son ouvrage sur les mots vides.

 


On retrouve le premier sens dans le chengyu 引而不发 yǐn ér bù fā, Tirer la corde de l’ arc, mais ne pas envoyer la flèche.  L’expression possède plusieurs sens :  Elle décrit une personne qui est prête, mais ne passe pas à l’action attendant éventuellement le bon moment, ou encore une personne qui sait diriger, guider et conduire les autres. Mengzi utilise cette expression pour décrire un prince, 君子引而不发.

Sens dérivé : introduire. Quand on bande l’arc, on vise et on donne une direction avec la flèche, voir l’expression 引狼入室, Introduire un loup à la maison. En d’autres termes, s’acoquiner avec de mauvaises fréquentations et le payer plus tard. Le caractère est présent dans  introduction, préface,引子 yǐn zi.

Une autre signification ancienne vient de l’image d’origine : reculer. Quand on tire sur l’arc, on recule. 

Articles connexes :

4 avril 2021

Laisser un commentaire