Chinois classique (6) L’embrouille se met en place!

Poursuite de notre lecture et prise de note du Zhuo Zhuan


1. 請京,使居之,謂之京城大叔 Qǐng jīng, shǐ jū zhī, wèi zhī jīngchéng dàshū
Simplifié : 请京,使居之,谓之京城大叔  
Elle demanda Jing, le prince Gong autorisa Duan d’y résider, et le nomma Grand Shu de la ville de Jing
Aucun sujet pour les trois verbes, trois omissions de sujet avec un changement de sujet, il faut suivre !
之, le complément objet est pour le frère cadet Gong Shuduan pour les deux utilisations
京 : ville de Jing
使 : faire que; ici, permettre
居 : résider 
叔 : prince de sang. Sens moderne : oncle.
叔, titre. Devrait s’écrire 太叔, mais 大 a été utilisé pour 太
居 : habiter 谓 : nommer
Chinois moderne : 武姜便请求封给太叔京邑,庄公答应了,让他住在那里,称他为京城太叔
Couvreur : Elle demanda King. Tchouang koung permit à Touan d’y résider, et le nomma le Grand Chou de la ville de King. 

2. 祭仲曰:“都城過百雉,國之害也。先王之制,大都不過參, 中五之一,小九之一 . 今京不度,非制也.
zhài zhòng yuē:“Dūchéngguò bǎi zhì, guó zhī hài yě. Xiānwáng zhī zhì, dàdū bùguò cān, zhōng wǔ zhī yī, xiǎo jiǔ zhī yī. Jīn jīng bù dù, fēi zhì yě
祭仲曰:“都城过百雉,国之害也。先王之制,大都不过参, 中五之一,小九之一 . 今京不度,非制也
Zhong, préfet de Zhai, dit : « La ville d’un fief avec des carrés de remparts de plus de 100 zhi de chaque côté, est un danger pour le pays. Selon les règlements des anciens souverains, une grande ville ne peut pas dépasser le tiers, une ville moyenne le cinquième et une petite ville le neuvième.
祭 : Nom d’une ville. Nom se lit zhài. Prononcé jì, il signifie sacrifice.
仲: nom d’un préfet
都, ville ; ici, n’a pas le sens de capitale, mais de ville.
城 signifie mur ou muraille et non ville, comme en chinois moderne.


過 : dépasser
雉 : Unité de mesure , surface verticale de 30 pieds sur 10 pieds de haut. Le pied valait 0,231 mt, soit environ 7 mt sur 2,3. Autre sens. : faisan
之 : ici, équivalent du 的 en chinois moderne. Elle permet de relier le déterminant 國 et le déterminé 害.
也 : nous retrouvons 也. 也 est une particule très utilisée avec divers emplois, ici en fin de phrase, elle sert à renforcer l’opinion.
先王 : premiers souverains
不度 : illégal;  度  a de nombreux sens, il est passé de mesurer/mesurer à évaluer, à loi, passer et est même un spécificatif. 
非 : négation
非制 : n’est pas conforme au règlement.
Chinois moderne : 大夫祭仲说:“分封的都城如果城墙超过三百方丈长,那就会成为国家的祸害。先王的制度规定,国内最大的城邑不能超过国都的三分之一,中等的不得超过它的五分之一,小的不能超过它的九分之一
Couvreur : « Tchoung (grand préfet de Tcheng), établi à Tchai (dans le Tch’én liôu hién actuel, K’ai foung fou, Ho nan), dit à Tchouang koung : 
— # Un fief dont la capitale est munie d’un carré de remparts qui a de chaque côté plus de cent tchéu, est dangereux pour l’État. D’après les ordonnances des anciens souverains, la capitale d’un grand vassal ne peut pas dépasser en étendue le tiers, ni la capitale d’un vassal de deuxième rang le cinquième, ni la capitale d’un petit vassal le neuvième de la capitale de son suzerain. Or King dépasse l’étendue fixée ; elle n’est pas conforme aux règlements. 

3. 君將不堪。”公曰:“姜氏欲之,焉辟害?Jūn jiāng bùkān.” Gōng yuē:“Jiāng shì yù zhī, yān pì hài?
君将不堪。 ”公曰:“姜氏欲之,焉辟害?
君 : forme utilisée par un fonctionnaire lorsqu’il s’adresse au prince. Après les Royaumes Combattants, on emploiera 王 et 大王. Pour l’Empereur, on pourra utiliser 陛下.
將 avant un verbe marque le futur. On retrouve en chinois moderne 将来,futur
堪, supporter
焉 en fin de phrase, particule pour le doute, l’interrogation.
Chinois moderne : 恐怕对您有所不利。”庄公说:“姜氏想要这样,我怎能躲开这种祸害呢?
Couvreur : Prince, vous ne supporterez pas cette infraction. Tchouang koung répondit : 
— Kiang cheu a voulu que King fût donné à Touan. Comment aurais-je évité ce danger ? 

Que retenir :

城 avait le sens de mur, muraille et non de ville comme aujourd’hui. Tout le monde connaît la Grande muraille : 长城.
Après avoir rencontré 弗 fú  (公弗许) en tant que négation, nous avons vu aujourd’hui d’autres négations 非(非制也), ainsi que le 不 moderne (君将不堪).
焉, nous l’avons vu complément circonstanciel, 虢叔死焉. Ici, 焉 est une particule interrogative, 焉辟害?
之 est un pronom, aussi il peut être l’équivalent du 的 moderne (先王之制).

1er avril 2021

Laisser un commentaire