Chinois classique (4) Refus

Suite du texte du Zuozhuan

亟請於武公,公弗許。Jí qǐng yú wǔ gōng, gōng fú xǔ
Simplifié : 亟请于武公,公弗许。
Elle demanda à plusieurs reprises à Wu Gong d’accepter ses volontés, mais il s’y refusa.
Le sujet n’est pas mentionné dans la première partie de la phrase – 亟請於武公, il s’agit de la mère, qui était déjà le sujet dans la phrase précédente. 
亟, à plusieurs reprises / maintes et maintes fois
於,préposition qui introduit le complément Wu Gong 武公. 
弗, négation
許 permettre
Traduction chinois moderne : 多次向武公请求,武公都不答应
Couvreur : Souvent Kiang cheu pria Ou koung d’accéder à ses désirs. Ou koung n’y consentit pas.

及莊公即位 爲之請制 Jí zhuāng gōng jíwèi, wèi zhī qǐng zhì
及庄公即位,为之请制
Lorsque Zhuang Gong arriva au pouvoir, elle demanda pour Shu Duan la ville de Zhi
及, ici a le sens au moment où, en d’autres termes atteindre. 及 possède diverses significations. Dans la première phrase du texte vue précédent, il veut dire et : 生莊公及共叔段, elle a donné naissance à Zhuang Gong et Gong Shuduan. 
莊公 est le sujet du verbe 即位
即位,accéder au trône. 即 = atteindre et  位 = position, place. 
爲 a de nombreux emplois en chinois classiques, ici, il signifie pour. L’analyse du caractère se trouve dans cet article.
之, pronom personnel qui remplace le frère cadet Gong Shuduan.
制 est le nom d’une ville. Les noms de territoire sont souvent en un caractère, ce qui peut prêter à confusion. 制 est un verbe aussi qui signifie tailler, fabriquer.
Chinois moderne : 到庄公即位的时候,武姜就替共叔段请求分封到制邑去。
Couvreur : Quand Tchouang koung fut arrivé au pouvoir, elle lui demanda pour Touan la ville de Tcheu.

Nous avons rencontré dans ce texte plusieurs caractères très utilisés en chinois classique : 及 (et, atteindre), 於 ( préposition qui introduit un complément) 為/为  (pour ),之 (pronom personnel) et 弗 ( la négation). Bien entendu, il faut les retenir ; certains ont d’autres emplois et sens, mais c’est une autre histoire.

Articles connexes :

29 mars 2021

Laisser un commentaire