Dans tous les sens!

L’étude comparée du vocabulaire chinois classique et moderne montre que certains mots ont vu la modification de leur signification d’origine, voire la disparition, ou presque.

去, quitter/aller

Pourquoi presque ? Prenons des exemples.

去 en chinois ancien avait comme principal sens quitter alors que maintenant il signifie aller. Pour autant, quitter a-t-il disparu ? Non, car on retrouve ce sens dans certaines associations.
Par exemple, 去世 signifie décéder, mourir. Quant à 世 , c’est la vie. 去 + 世 quitter la vie, c’est mourir.
去年 qù nián, c’est l’année dernière. L’année passée, ce n’est pas l’année 年  qu’on a quittée 去 ?

Plus qu’une nuance!

D’autres exemples :

L’étymologie populaire facile veut voir dans les premières graphies – à droite sur l’illustration – un homme qui sort d’une caverne, d’où le sens de quitter. Les chercheurs sont en général plus prudents et n’ont pas de certitude sur les diverses hypothèses de l’origine de ce caractère.

Ces quelques lignes nous montrent tout l’intérêt de se pencher sur le chinois classique. Son étude est un facteur indispensable pour acquérir un bon niveau, il permet de mieux comprendre le vocabulaire moderne, ses expressions et ses associations peuvent être éloignées du sens moderne. Par ailleurs, quand on aborde le chinois classique, il faut veiller à ne pas toujours lire les textes avec la signification moderne. L’ exemple habituel est 去国. Avec le sens moderne, on serait tenter de comprendre « aller dans le pays » alors que c’est le contraire « quitter le pays » en langue classique.

(Notes l’ouvrage de 王力, 古代汉语常识 )

Articles connexes :

Idéogrammes chinois

Les six écritures

24 mars 2021

Laisser un commentaire