涉, propre et étendu!

Un lecteur m’a demandé de préciser ce que j’entendais par « extension de sens ». Avant d’expliquer, je dois préciser que je reprends la méthodologie des linguistes chinois. 

Ce matin, je lisais un ouvrage sur le chinois classique de Wang 王力, 古代汉语常识 Connaissances générales en chinois ancien, il évoquait l’importance de saisir ces deux points.

Traverser un cours d’eau


Il prend l’exemple de 涉 shè.
Les premières graphies montrent deux pieds et au milieu un filet d’eau :

Plus tard, on ajouta sur la gauche la clé de l’eau :

Le caractère moderne 涉 a conservé une partie de la structure avec à gauche la clé de l’eau et à droite 步 bù, le pas.

On appelle le premier sens 本义 běn yì, le sens propre, le sens premier. 涉 signifia d’abord traverser un cours d’eau, franchir une rivière.
本 signifie racine et 义  sens ( dans ce contexte).

Passer par

Par extension de sens  引申义, il a donné passer, parcourir, passer par ( dans l’acception d’expérience) au sens propre et figuré. On retrouve cette idée dans le binôme 涉历 shè lì, traverser (des épreuves) / expérimenter.
引申 yǐn shēn signifie extension.

L’ouvrage de Wang Li :

Articles connexes :

La famille de Monsieur 当

经/經, son étymologie et son réseau

23 mars 2021

Laisser un commentaire