La bouche 口 – Communication (1)

Nous allons ouvrir une catégorie. La première concerne la communication et les divers caractères et associations de caractères qui gravitent dans ce champ sémantique. La traduction ne suffit pas toujours à saisir la réalité des notions qui se dégagent d’un caractère. Ces articles tentent d’approcher et de saisir au plus près ces significations. Cyrille Javary m’a suggéré cette piste avec un système de matrice que je vais reprendre dans les prochains jours.


En guise d’introduction, arrêtons-nous d’abord sur un organe majeur dans la communication, la bouche 口, kǒu. Les premières graphies, voir ci-dessous, ressemblaient à une bouche. Pour certains, elles sont un récipient dont l’ouverture ferait métaphore pour la bouche (Kyril Ryjik, L’Idiot chinois 2, 2016).


口 ne s’est pas limité à la bouche, il s’est étendu à des significations en lien avec les ouvertures, comme entrée, ou qui y ressemblaient  de l’extérieur, un trou ou une passe. Les mots entrée 进口, sortie 出口- qui signifient également import et export,  porte d’entrée 门口, guichet 窗口 seront donc de la partie.

Il est également un spécificatif pour : les membres d’une famille, les objets à large orifice tels que puits, jarres, cloches, malles. 

A l’intérieur d’un caractère, on retrouvera cette bouche dans des caractères liés à la parole  说-话 à la voix et, notamment, à tout ce qui touche la bouche, manger 吃, boire 喝, chanter 唱, crier 叫/喊, respirer 呼吸, par exemple. 

Les associations abondent. Regardons les plus fréquentes en rapport avec la parole.
On peut distinguer deux groupes, la façon de parler et la langue, puis les inclassables

Articles connexes :

Les relations de 系 xì

Les familles de 行

29 janvier 2021

Laisser un commentaire