L’alcool, son cérémonial et un peu de vocabulaire

La culture de l’alcool se marie bien avec la sophistication des relations en Chine. Elle contribue à faire et à entretenir les liens (voir ici). Les excès ne manquent pas, les adolescents sont touchés à tel point que l’alcool est le premier facteur lié au décès, voir un article.

On peut boire un verre (喝一杯 hè yībēi) .

喝一杯 boire un verre en chinois

Dans les grandes et petites occasions, tout un cérémonial peut se mettre en place. Quand on boit un verre (喝一杯) ça va, mais lorsque le fameux 干杯 gānbēi est de la partie, le contrôle n’est plus assuré. Il vaut mieux se débrouiller pour pratiquer le 随意, suíyì. On boit alors à sa guise.
喝 hè , boire一杯, yībēi, un verre, 干, sec.
随意, suíyì, selon son plaisir.

随意 selon son bon plaisir en chinois


On peut faire des culs secs pour tout sorte de raison. Dans la scène ci-dessous, Zhuwei boit pour montrer son respect, 我先干为敬, Je bois d’abord pour montrer respect, wǒ xiān gàn wèi jìng.
敬, jìng, respect.

boire pour montrer son respect chinois


Certains peuvent avoir des stratégies, on évite l’alcool 躲酒, duǒ jiǔ (躲 éviter, 酒alcool).

Mais, si on se fait prendre, on peut avoir une punition-alcool 罚酒 (罚,punir, sanctionner).

 si on se fait prendre, on peut avoir une punition-alcool 罚酒 (罚,punir, sanctionner).

Quand on veut se faire pardonner, on peut s’auto-punir d’un verre 我自罚一杯 wǒ zì fá yībēi. 自 = soi-même, 自罚 = se punir soi-même.



Quand on a beaucoup à se faire pardonner, on peut se sanctionner de trois verres 我自罚三杯.


Ne buvez pas trop !

Articles connexes :

L’alcool dit oui

Boire en Chine et les adolescents

Soigner : renvoyer la flèche et alcool

Série chinoise

Testez votre niveau avec nos quizz

16 novembre 2020

Laisser un commentaire