Tout va très bien, 都挺好 (2)

Nous continuons à observer et écouter la scène du début de la série.  Le couple discute des affaires qu’ils ont mis dans le coffre de la voiture. Nous allons décomposer en quatre parties la première phrase, 给戴维的景德镇瓷器,还有给他太太的苏绣, 还有给他孩子买的孙悟空面具,都装好. Notez que sur les vidéos, la ponctuation n’est pas présente, je la rajoute pour plus de clarté. 1’26 à 1’39 de l’épisode 1.



给戴维的景德镇瓷器, gěi dài wéi de jǐngdézhèn cíqì, La porcelaine de Jingdezhen qu’on offre à Davy
给, gěi, donner, offrir
戴维, Davy
景德镇 Jingdezhen, ville de la porcelaine, dans le Jiangxi
瓷器 cí qì, porcelaine

porcelaine de Jingdezhen Chine


Vous reconnaissez la construction déterminant/déterminé. On met d’abord ce qui détermine, Jingdezhen, puis le déterminé, porcelaine. En français, c’est l’inverse. Alors qu’en chinois, on a 景德镇/Jingdezhen-瓷器/porcelaine, en français, c’est porcelaine-Jingdehzen. 
La structure se complexifie un peu car on est en présence d’une proposition relative avec 的 et le verbe 给 : La porcelaine de Jingdezhen qu’on offre à Davy. Il y a omission du sujet pour 给. Le sujet est le couple ou le mari, ce n’est pas précisé.
Les deux propositions suivantes ont la même structure : 给/donner + une personne + 的 + un objet. Dans la traduction, on n’est pas obligé de reprendre la proposition relative (La porcelaine de Jingdezhen qu’on offre à Davy), « La porcelaine de Jingdezhen pour Davy » donne le même sens.

还有给他太太的苏绣, hái yǒu gěi tā tàitài de sūxiù, il y a encore la broderie de Suzhou pour sa femme
苏绣 sū xiù, Broderie de la ville de Suzhou, 苏州.
太太 est l’un des nombreux mots signifiant épouse, femme.

 还有给他孩子买的孙悟空面具, hái yǒu gěi tā háizi mǎi de sūnwùkōng miànjù, Il y a encore, le masque Sun Wukong acheté pour son fils,
孙悟空 sūnwùkōng, le Roi des Singes, est un personnage du classique littéraire, La Pérégrination vers l’Ouest.
面具, miànjù, masque, voir l’article sur les masques.



都装好了dōu zhuāng hǎole, tout est chargé.
Il faut voir l’ensemble de la phrase : 给戴维的景德镇瓷器,还有给他太太的苏绣, 还有给他孩子买的孙悟空面具都装好了. 都 est un adverbe qui signifie tout, tous, tous/toutes les. Placé avant le verbe, il se rapporte aux trois compléments, la porcelaine, la soie et le masque. 都 signifie que ces trois choses  sont bien chargées 装好了. 

麻将带了吗 ? Tu as pris le mah-jong
麻将 má jiàng, majong, mah-jong 
了 dans cette phrase marque l’accompli.

什么麻将 ? Quel mah-jong ?

把你妈去年带的那副麻将带上
副 , fù est un spécificatif utilisé pour les jeux de carte ; pour les paires aussi (lunettes, gants) ou pour les expressions du visage.
带上, dài shàng, apporter, amener
你妈去年带的那副麻将 = Le mah-jong que ta mère a apporté l’an dernier. On remarquera la célèbre règle : le déterminant précède le déterminé. Le déterminé est le ma-jong : 那副麻将) ;  la partie qui détermine : 你妈去年带 ta mère a apporté. Le tout relié par 的.
On remarque le 把 en début de phrase qui permet de mettre l’emphase sur un complément d’objet direct. On le place avant le verbe. Ici, il introduit donc 你妈去年带的那副麻将.
Cette phrase est également une phrase avec une proposition relative.

Ce type de structure, avec une proposition relative, et  的 est assez employée et facile à assimiler puis à employer.

Articles connexes :

Tout va très bien, 都挺好 (1)

Série chinoise

Langue chinoise

Langue parlée

9 novembre 2020

Laisser un commentaire