C’est le moment d’investir dans la bourse chinoise?

Un effet de balancier a souvent existé entre les places boursières et le marché immobilier chinois. L’argent se déplaçait d’un marché à l’autre. Va-t-on assister à un retour vers les actions chinoises ? C’est ce que pensent plusieurs observateurs.

Qui fait le marché?

Les entreprises publiques et les groupes d’intérêts sont souvent très bien placés pour savoir quelle grande direction se prépare et à quel moment il faut se retirer avant la grande tonte. Ils se sont servis plus d’une fois de leur position privilégiée pour entrer avant la foule sur un marché. Grâce à leur position, ils pouvaient emprunter aisément et alimenter la spéculation. L’un des meilleurs coups se passe avant les Jeux Olympiques de Pékin de 2008 quand l’indice de la bourse de Shanghai voit sa valeur multipliée par sept de 2005 à 2007. De son sommet à 6124 points le 16 octobre 2007, il a plongé en un an de 65%. Actuellement, il se situe autour de 3200 points. Plus d’un petit porteur pékinois, amer, répétait que le gouvernement s’était servi du marché boursier pour payer les J.O en le faisant monter, puis en prenant ses bénéfices au plus haut.

spéculation bourse chine

De l’immobilier vers la bourse

Les autorités tentent « officiellement » de contrôler la hausse de l’immobilier pour éviter d’être à des prix trop prohibitifs pour les petits revenus. Elles ont mis en place des mesures de limitation d’achat et sorti de nouvelles taxes, avec un succès très relatif. Elles aimeraient que les flux de capitaux aillent davantage vers l’économie réelle. Le gouvernement de la banque de Chine l’a reconnu à demi-mots.

Ant, symbole?


L’introduction en bourse d’Ant est un symbole important. Elle représente en quelque sorte la direction que veut prendre l’économie de la Chine : numérique, haut de gamme, loin du Made in China à bas prix,  ainsi qu’une ouverture importante aux actionnaires individuels. Et bien entendu, un début de transfert des investissements vers le marché boursier. Les fonds consacrés aux particuliers sont débordés. Un intérêt pour l’investisseur est l’appui du gouvernement derrière cette opération et quand le gouvernement est présent, le risque diminue d’autant plus que de nombreux fonds publics, comme celui de le la protection sociale ou de grandes assurances publiques aussi sont au nombre des actionnaires. Toute le monde a intérêt à la hausse !

IPO plus facile


D’autres chiffres indiquent un œil bienveillant pour les marchés financiers. Le taux d’autorisation d’entrée en bourse retrouve les plus hauts sommets des dix dernières années. Près de 96% des entreprises qui ont fait une demande en 2020 obtiennent une approbation. Le taux est bien au-dessus des plus bas de 2017, 82% et 2018, 77%. En outre, les délais de la procédure sont raccourcis. 

Le retour du rêve américain

Les investisseurs devraient voir de nombreuses opportunités. En effet, les sociétés qui vont se retirer du marché américain vont revenir à la bourse locale. Les difficultés actuelles de trésorerie et un avenir incertain sur les rentrées de cash incitent les entreprises à chercher des financements sur les places financières. 

Et le buy back


Les investisseurs devraient profiter de la nouvelle mode de rachat d’action 股票回购. Le chroniqueur Sun pense que la Chine a très bien imité les Etats-Unis sur ce point pour renforcer le cours boursier. Ces deux dernières années, les montant de rachats se sont envolés, voir graphique :

 rachats d'action en Chine

Alors, c’est le moment d’investir sur le marché boursier chinois?

Articles connexes :

Acheter Ant, c’est acheter la Chine de demain !

Wall Street préfère la Chine

Le yuan poursuivra-t-il sa hausse par rapport au dollar?

Articles sur la finance

Source :

收益下滑 破发增多 市场化发行机制成效显现

Premier novembre 2020

Publié le Catégories Finance

Laisser un commentaire