Lumière!

Comparer les « caractères » utilisés aux débuts de l’écriture chinoise avec ceux employés maintenant peut être désarmant. Encore une fois, il faut prendre conscience de l’étendue de la période et de la difficulté à unifier dans un premier temps. La première véritable normalisation de l’écriture est survenue au IIIe siècle Av. J-C., quatorze siècles après les premières apparitions de l’écriture chinoise.
Quand on regarde le caractère oreille 耳, qui est un pictogramme, on observe de très nombreuses variantes. Un pictogramme reproduit la forme. Les quatre pictogrammes ci-dessous appartiennent à l’écriture des inscriptions sur os ou carapaces :

oreille jiaguwen  caractères chinoise 甲骨文

Avec le pinceau et les différents styles d’écriture, les variations prennent plus d’amplitude :




Prenons un exemple concret avec 光 guāng dont le premier sens est lumière. A l’époque, la nuit, des serviteurs à genoux tenaient des torches ou ce qui faisait office de lampe pour avoir de la lumière dans les palais.
Le premier caractère le rappelle :

:光甲骨文 Guang lumière caractère chinois

Les deux points au-dessus évoquent la lumière et l’autre partie un homme à genoux qui porte un ustensile, similaire à la photo :


En revanche, les écritures ultérieures sont moins éloquentes :

Wang Guiyan, professeur à l’Université du Peuple de Pékin, appelle ce type de graphie un « 亚形象 pictogramme inférieur » car il ne reproduit plus la forme.
Quand au caractère moderne 光, nous avons les jambes de l’homme en bas et au-dessus l’ustensile et les deux points qui rappellent vaguement la lumière ou le feu.

Cours de Wang Guiyuan sur le sujet :
https://www.bilibili.com/video/BV1Z7411a7U4?p=3

Articles classés par caractère :

Clé coeur 心

Clé enfant 子

Clé flèche 矢

Clé maladie 疒

Clé oeil 目

Clé oreille 耳

Clé 巳

Thème 青

30 août 2020

Laisser un commentaire