D’où vient 青 ?

Un lecteur m’a demandé des précisions sur 青 présent dans de nombreux caractères. Diverses explications circulent sur son origine. Une me paraît assez intéressante.

Certains caractères avec une écriture proche de 月, comme 舟  et 丹, ont disparu de certaines structures de caractères pour devenir 月. Un désir d’esthétique ou la fluidité avec le pinceau ont suscité ces changements.

Il est nécessaire de regarder 丹,dān, rouge, vermillon, cinabre.
Une première graphie   montre un cadre  dans lequel on mettait un minerai pour le chauffer et le « teindre » en vermillon. Les Anciens pensaient qu’ils pouvaient atteindre l’immortalité avec cette pierre.

 青, qīng, bleu ou vert, jeune. 

Le dessus de l’ancienne graphie représente des herbes qui poussent :
Dessous, 丹 prend l’écriture de 月. Il est le cadre dans lequel on teint en vert (couleur des herbes). Par extension, l’idée de luxuriant et jeune.

Dans les prochains articles, nous explorerons les compositions, telles 情, 晴,请, 淸, 精, 静, 睛, 婧.

Articles sur les caractères classés par clé : 
Clé coeur 心

Clé enfant 子

Clé flèche 矢

Clé maladie 疒

Clé oeil 目

Clé 巳

3 août 2020

Une réflexion sur « D’où vient 青 ? »

Laisser un commentaire