Chongqing/Canton

Le bureau de recherches Trigger Trend analyse les données sur le PIB par ville au 1er semestre 2020.  Sur les vingt villes les plus importantes ( à l’exception de Wuhan et Qingdao), onze ont enregistré une progression dont Shenzhen, Chongqing, Suzhou et Chengdu alors que des villes comme Pékin, Shanghai et Canton une baisse. Wuhan, avec l’impact du Covid, accuse la plus forte chute, estimée à 20%. Chongqing passe devant Canton, mais nous devons regarder dans le détail les chiffres.

Classement des villes chinoises par PIB sur le 1er semestre 2020 :

Classement des villes chinoises par pis 1ER SEMESTRE 2020

Chongqing devant Canton

Sur le premier trimestre, Canton avait un PIB plus important de 24 milliards de yuans. Au final, Chongqing bénéficie d’une une avance de 24,154 milliards sur les six premiers mois, avec 1120,983 milliards de PIB et une légère augmentation de 0,8% contre 1096,829 milliards et un recul de 2,7%.

Export-textile

Le secteur de l’export souffre beaucoup de la crise sanitaire, en particulier la branche textile qui n’a pu pleinement bénéficier de la saison haute de mars-mai. La région Canton-Foshan a subi de plein fouet les effets de la pandémie à l’étranger et en Chine. Dans un premier temps, les usines n’ont pu reprendre totalement la production, les ouvriers ne pouvaient pas toujours revenir dans les usines après le Nouvel An chinois. Au fil de la propagation à l’international, les clients ont diminué les commandes.
Comme le montre le tableau ci-dessous, les ventes de détails, l’import-export et les investissements ont mieux résisté à Chongqing.

Certes Chongqing a pris le dessus sur la première partie de 2020, mais Canton depuis le début de la politique de réforme a construit de nombreux points forts si bien que les deux villes ne sont pas comparables.

Incomparable ?


Le PIB par personne et les revenus disponibles sont plus de deux fois plus importants à Canton et l’urbanisation est plus avancée. Chongqing ne fait plus partie de la province du Sichuan depuis les années 90 et dépend directement du gouvernement central. Cette « ville-province », qui a une superficie proche de celle de l’Autriche, est dix fois plus grande que la ville de Canton. La stratégie consiste a en faire un pôle majeur du développement de la Chine de l’intérieur. Les années 2000 ont vu une très forte croissance avec des pics en 2007 (+23,9%) et 2011 (+26,32%). Bo Xilai, qui croupit en prison ou qui est mort en décembre dernier selon certaines rumeurs, l’a dirigé d’une main de fer entre 2007 et 2012.


Chongqing perd de l’importance ?


La ville est peut-être en train d’affaiblir sa position de noyau central au profit de Chengdu. En effet le transport fluvial perd du terrain face au transport aérien, Chongqing ne peut davantage exploiter son rôle initial dans son domaine. Par ailleurs, pour les produits de nouvelle technologie, le coût transport n’est pas déterminant.


Canton, de son côté, a déjà commencé avec succès, sa mue vers les nouvelles technologies, qui génèrent déjà un quart du PIB local. La tendance à la baisse ne devrait pas se confirmer, le déclin est certainement conjoncturel.  Chongqing profite de son effet de taille, mais la ville est encore loin derrière en termes de revenus et de PIB moyen par habitant.

Articles sur le secteur de l’exportation en Chine : 

Rebond de l’export? Oui, mais!

Reconversion de l’export

Quel est le taux de chômage en Chine ?

Chine-Inde, où aller ?

Source :
重庆GDP首超广州!对不起,一线城市还是北上广深

30 juillet 2020

Publié le Catégories Economie

Laisser un commentaire