Les loyers baissent – à Pékin et dans d’autres villes chinoises

En juin, pour la première fois dans la capitale chinoise depuis au moins 20 ans, selon une étude de Century 21, les loyers affichent une baisse générale, -5% par rapport à juin 2019, le prix du mètre carré atteint 84,4 yuans (A Paris, le prix moyen du mètre carré est à 32 euros selon le site Seloger.com -255 yuans). Les chiffres sur 18 grandes villes montrent une baisse moyenne de 10,9%. Quelles sont les causes ?

L’hiver du marché

Le Nouvel An chinois tombe fin janvier ou début février. Le mois de février traditionnellement le meilleur mois pour la location, en raison de l’épidémie, n’a pas présenté les bons chiffres habituels. L’amélioration de la situation sanitaire et le retour au travail ont permis de revoir une demande presque normale en location. L’autre bonne période de la location se situe au début de l’été lorsque les nouveaux diplômés cherchent un nouvel emploi. Dans les circonstances présentes, l’affectation prend plus de temps et exerce une influence directe sur les transactions qui ont baissé sur le premier semestre de l’année, 23% pour Pékin, 30% dans 12 autres grandes villes étudiées et jusqu’à 60% à Wuhan et Hangzhou. Les vacances locatives ont beaucoup augmenté, elles ont atteint 50 jours en juin, 12 jours de plus que l’an dernier. Le chômage croissant pèse aussi sur le marché.

Location en Chine

La baisse n’a pas attendu le Covid à Pékin

Les nouveaux diplômés ont animé le marché des étés précédents, mais cette année, la population des 20-25 ans, qui représente 17,7% de la demande, ne répond pas présente.
Les raisons ne viennent pas toutes de l’épidémie, le secteur accusait déjà un repli au second semestre 2019.Par ailleurs, l’augmentation des loyers ne pouvait continuer. Le mètre carré est passé de 2012 à 2020 de 51,3 à 84,4 yuans, soit une augmentation de 64,7%, avec deux périodes à plus de 10%, 2013 et 2016-2017. La baisse s’était déjà amorcée dès août 2019.

Tendance sur le long terme ?

Après une croissance folle ces vingt dernières, l’économie chinoise trouve un rythme plus serein et bien entendu les réajustements (le fameux 调整 en chinois) intervient. Est-ce passager où une tendance durable se met en place ? La baisse de la population est un facteur important, le gouvernement de Pékin a mis en place des mesures pour contenir la croissance de la population avec succès ; la capitale enregistre une baisse de 200 000 personnes en trois ans, voir l’article.

Sources. :
房子租不出了?空置期长达50天,北京租金跌了5%!租客都去哪了?

14 juillet 2020

Publié le Catégories Economie

Laisser un commentaire