Explication supplémentaire sur 病, maladie

Il ne faut jamais se contenter des explications officielles(voir l’article d’hier sur 病). En cherchant dans divers ouvrages, j’ai trouvé une explication intéressante sur ce caractère qui permet de mieux comprendre sa logique.
La partie droite 丙 n’a plus seulement la fonction phonétique, mais prend du sens. En effet, la première représentation évoquait un fourneau de cuisine, au-dessous, on fait le feu, au-dessus on met une casserole : 丙 caractère chinois four

C’est pourquoi, on retrouvait cette partie dans des caractères liés à la cuisson des aliments. Sa graphie se confondait parfois avec celle de 内, nèi, intérieur :nei caractère chinois intérieur.
Pour les différencier, le caractère a été légèrement modifié et c’est cette nouvelle forme qui nous est parvenue : 丙. A côté de l’idée de l’homme allongé sur le lit vue hier avec la partie de droite  疒, 丙 n’a plus seulement une fonction phonétique, mais apporte la notion de chaleur et donc de fièvre et par conséquent de maladie.

Articles sur d’autres caractères classés par clé :
Clé enfant 子
Clé oeil 目
Clé 巳

12 juillet 2020

2 réflexions sur « Explication supplémentaire sur 病, maladie »

  1. Bonjour,
    Concernant le caractère « bing 病 » il est aussi possible de lier le caractère « bing 丙 » aux 10 tronc célestes (tian gan 天干) dont il est le troisième tronc céleste, en lien avec le mouvement/élément du feu (huo 火), lui même en lien avec l’organe du cœur (xin 心). Ainsi, « bing 病 » désignerait plutôt les maladies en lien avec les émotions, avec l’aspect psychologique (qi qing 七情), alors que « ji 疾 » qui en son centre contient la « flèche (shi矢) » d’un arc, sous entendant une blessure par une flèche ou une arme blanche, c’est-à-dire une blessure causé par un élément externe (par opposition aux maladies (bing 病) causées par les causes internes que sont les émotions).
    Ces deux caractères utilisés ensemble formant le mot « maladie (ji bing 疾病) », au sens général. Ceci correspond assez bien avec les théories et les concepts d’étiopathogénie de la médecine chinoise, cause interne (nei yin 内因) émotionnelle, cause externe (wai yin 外因) traumatisme, chute, blessure, etc.
    Enfin ce n’est qu’un point de vue parmi d’autres.
    Amicalement.

    1. Bonjour,
      Merci pour votre commentaire pertinent.
      Oui, les ramifications d’un caractère sont diverses et profondes* dans certains cas.
      J’avais prévu de faire une note sur 疾.

      中 par exemple n’est pas seulement le centre géographique mais est vu aussi dans le taoïsme comme le centre à retrouver en soi.

Laisser un commentaire