Export, reconversion sur le marché chinois?

L’export emploie 200 millions de personnes, près de 25% de la population active. Le secteur a déjà traversé des moments difficiles avec la guerre commerciale. La crise sanitaire a provoqué une forte baisse de la demande étrangère. Les chiffres officiels indiquent une baisse de 3,3% en mai après un rebond de 3,3% en avril, principalement dû à des facteurs ponctuels (voir l’article sur le sujet ici). Le gouvernement chinois prévoit diverses mesures de soutien, le Conseil d’Etat hier a émis diverses recommandations, notamment sur la reconversion vers le marché national.
Quels sont les défis de ces société exportatrices pour la reconversion ? Quels sont les pistes d’amélioration ?

Les défis de la reconversion


Déjà, après la crise financière de 2008, une partie des entreprises s’était retournée vers le marché intérieur, mais avec peu de succès. Les problèmes à résoudre tiennent en 4 points principaux.
1. Nombre d’usines sont des sous-traitants et n’ont pas véritablement de création. Elles ne sont pas armées pour attaquer le marché chinois très encombré. Leur notoriété est très faible. Des investissements dans le marketing sont indispensables pour se faire un nom.
2. Les marchés internationaux et chinois diffèrent. Pour le textile, les demandes sont très différentes, en termes de goût, de taille et de mensurations. En prêt-à-porter, dans certains cas, il faut créer de nouvelles lignes pour la Chine.
3. Revendre la production de marques étrangères met face au problème d’autorisation et de droit d’exploitation.
4. Le business model pour le marché intérieur demande plus d’investissement car il faut d’abord acheter la matière première ou le produit fini. Les rentrées d’argent interviennent à la vente ou après la vente alors que sur l’export, les usines peuvent recevoir un acompte à la commande et dans de nombreux cas un paiement avant expédition. Une lettre de crédit ouverte par l’acheteur permet des financements bancaires ; les avances de trésorerie sont moins importantes.

Chine export

Les améliorations

Le gouvernement recommande l’amélioration du commerce en ligne transfrontalier et local, d’utiliser le live streaming afin de diversifier les canaux de distribution.
Il faut également accélérer l’internationalisation des standards, pousser à l’international les standards chinois, participer activement aux amendements des standards et supprimer les différences entre les standards chinois et étrangers.

La reconversation n’est pas aisée, l’aide du gouvernement est nécesaire. Il pense à prendre des mesures. Est-ce qu’il utilisera davantage les armes à sa disposition pour soutenir le secteur, comme les exonérations de taxes, accélération de la procédure de remboursement de taxes, aides à la trésorerie, subventions pour le marché intérieur ?

Sources :
商务部:出口转内销潜力大 标准不一缺乏营销结算差异成制约 
支持出口转内销需注重长短相济

1er Juillet 2020

Publié le Catégories Economie

Laisser un commentaire