Quel enfant parle?

Dans un article précédent, nous avions vu une technique pour retenir les caractères, éloignée par endroit de l’origine réelle des caractères avec la bouche.
Par exemple pour 兄, xiōng, frère aîné. La partie du bas 儿 est enfant et la partie du haut la bouche 口. Le frère aîné parle toujours plus à son cadet pour lui enjoindre de faire ou ne pas faire telle ou telle chose.

兄 grande frere chinois

En parcourant de nouveau l’ouvrage de Cyrille Javary déjà mentionné ici, je constate que l’origine culturelle du caractère est tout aussi éloquente : « …le caractère évoque une personne ayant pour fonction de parler. Or son discours est particulier, il ne s’adresse pas aux vivants mais aux défunts, c’est un lien entretenu à chaque génération entre les vivants et les disparus. Par exemple, en informant régulièrement ces de ce qui est arrivé à leurs descendants. Traditionnellement, cette fonction est tenue par le frère aîné, qui est pour cela désigné comme « celui qui parle aux ancêtres » (100 mots pour comprendre les Chinois, p.121).
Nous n’aurons plus d’excuse pour oublier cette écriture.

A noter : de nos jours 哥哥 gēgē est aussi utilisé pour frère aîné.

Articles sur la langue chinoise ici

Articles sur des caractères ici

25 juin 2020

Laisser un commentaire