La Fintech chinoise et les prêts de groupe

Le service en Chine


Le service, en général, a connu des améliorations spectaculaires en Chine sur les 20 dernières années, même dans les administrations de la capitale! Certes, certaines procédures restent encore lourdes, mais le souci de l’efficacité renverse souvent la vapeur dans le bon sens. Depuis une dizaine d’années un particulier, à partir de son téléphone, peut réaliser un virement bancaire instantané pour un nouveau bénéficiaire avec toute la sécurité nécessaire. En France, la plupart des banques, demandent encore d’attendre 24H ( le LCL par exemple), voire plus, pour enregistrer le nouveau bénéficiaire et certaines commencent à proposer en 2020 le règlement instantané. Ce n’est pas une question de technologie puisque pour les comptes professionnels, ces fonctions existent. De volonté d’assurer un bon service au client ?

Une créativité…américaine

Les services bancaires chinois ne manquent pas de créativité, qui rappelle plus des pratiques américaines qu’européennes. Lufax,  陆金所, à Shanghai, associé avec le premier groupe d’assurance Ping An 平安, présente toute une gamme de services financiers ingénieux notamment dans le crowfunding 众筹. Pour certains observateurs, le monde de la Finn tech chinoise a pris la tête du secteur.

Regroupement de clients

Les banques locales montrent beaucoup de dynamisme, une partie s’est positionnée, à l’aide d’applications en ligne,  sur le créneau du « regroupement * » avec la possibilité de former des groupes pour, par exemple, emprunter, épargner, ou faire de la gestion financière, 拼团存款, 拼团存款,、拼团理财. En effet, afin d’attirer une plus large clientèle avec des taux de rendement ou d’intérêt plus attractifs, les banques se sont jetées sur cette opportunité.



拼团贷款 emprunt en groupe

Les intérêts?


Le site Caixin explique que la Banque de Shanghai propose un taux de rendement de 4,125%  sur un compte à rémunération durant trois ans pour un groupe de cinq personnes qui verserait chacune 50 000 yuans alors qu’un client seul avec 50 000 n’obtiendrait que 3,68%.
Ce business model permet aussi aux établissements bancaires de baisser leur coût et de profiter de la clientèle plus jeune hyper connectée. Le règlement de la Banque centrale stipule que le montant pour accéder à de meilleurs taux est 200 000 yuans. Ce système permet également aux banques de décrocher de meilleurs taux avec la possibilité d’atteindre plus facilement ce seuil.

Attention!


Le boom du phénomène des regroupements a attiré l’attention des autorités de régulation qui craignent des dérapages et une hausse de l’endettement des banques. Elles ont lancé une enquête afin d’avoir une vue plus juste de la situation. En Chine, on va vite, mais les dérapages non contrôlées peuvent survenir très vite aussi ! Nous allons vers des restrictions? Certainement!

* regroupement, le terme chinois est 拼团 , littéralement « combat-groupe »

La finance vous intéresse, consultez notre rubrique sur le sujet ici.

27 mai 2020

Publié le Catégories Finance

Laisser un commentaire