Pourquoi l’immobilier est si important en Chine ?

Dépendance des gouvernements locaux

Les gouvernements locaux sont très dépendants du marché immobilier et des revenus issus du foncier. Les recettes, provenant des ventes de terrain représentent près de 60% de leurs recettes totales de 2019.

Proportion des recettes provenant de la vente des terrains dans les recettes totales, évolution de 2010 à 2019 ( sur 2019, les chiffres sont pour les 10 premiers mois) :



Chine immobilier
 

Les investissements en 2019 ont contribué à 46,98% à la croissance du PIB, dont 24,10% pour l’immobilier. Quand on pose des questions dans les pays occidentaux tous les quatre matins depuis une quinzaine d’années sur l’explosion de la bulle immobilière en Chine, on oublie le lien si étroit avec les gouvernements locaux et centraux. Si le secteur s’écroule, la Chine s’écroule et le gouvernement central ne laissera pas le secteur immobilier chuter.  Il a plutôt un autre problème – inverse, il s’ingénie à mettre en place des mesures depuis 2010 pour freiner la hausse des prix (voir un exemple à Pékin).

Il remplit les poches


En outre, le secteur est un grand domaine de corruption, on estimait avant l’arrivée de Xi Jinping le montant des « commissions grises » équivalentes à 20% du prix de vente d’un logement neuf, le montant semble avoir baissé, mais il reste conséquent. En effet, il faut plus de 40 autorisations sur le chemin entre l’achat de terrain et la vente du bien. Beaucoup ont donc intérêt à voir un marché prospère… Alors que fait le gouvernement après l’épidémie ?

Stabilité, maître mot!

Ces dernières semaines, on s’interrogeait sur l’arrivée de nouvelles mesures et taxes ou encore des dispositions pour stimuler le secteur. Li Keqiang, dans son discours le 22, a évoqué le secteur en quelques mots (81 caractères) en appelant à la stabilité et en repoussant la spéculation. Le rapport insiste sur la nécessité de de diriger les emprunts vers les PME, qui ont besoin d’aide, de renforcer les contrôles et de veiller à leur utilisation appropriée. Il est vrai que certains prêts n’avaient pas pris la direction prévue (voir l’article sur Shenzhen). Le marché immobilier n’est pas calmé en tout cas ( voir ici ).

24 mai 2020

Laisser un commentaire