Rebond confirmé dans l’immobilier


Les analyses surveillent de près l’évolution des secteurs de l’immobilier et de l’automobile qui peuvent tirer vers le haut l’économie chinoise. Les dernières études sorties confirment de nouveau le rebond net de l’activité immobilière même si les trésoreries ont besoin de renflouement.

Envol des transactions dans l’ancien
Le volume de transactions immobilières dans l’ancien continue de progresser, il s’est envolé durant les vacances du 1er mai (du 1 au 5 mai). Selon une étude du Journal des valeurs mobilières – 证劵时报, sur 18 grandes villes, les transactions ont affiché une hausse de 60% par rapport à la même période l’an dernier (qui certes comportait 4 jours seulement). 14 de ces villes enregistrent une progression, Pékin a la plus forte, 100% avec 900 ventes, une stagne, Hangzhou. La plus forte baisse sur 4 se trouve à … Wuhan avec -13%.

Hausse de l'immobilier en Chine

Plus d’achats pour les promoteurs
Du côte du neuf, les achats de terrain des 50 plus importants promoteurs enregistrent une hausse de 7,2% en avril sur avril 2019 et de 108,9% sur mars 2020.
Baisse des prix chez les promoteurs
70% des promoteurs ont baissé leurs prix, jusqu’à -24 %. Le groupe Evergrande 恒大集团 de Shenzhen, coté à la bourse de Hong Kong, a diminué ses prix de 16% ; dans le même temps, la superficie des logements vendus a grimpé de 19% et le montant des ventes de 45%. En apparence, les promoteurs engrangent d’importants profits ; en fait, ils sont obligés de baisser leurs marges pour accélérer les rentrées d’argent car ils sont sous la pression de leurs dettes. Ceux qui se trouvent éloignés de la façade est de la Chine plus prospère peinent; la reprise a pris plus de temps dans le centre, notamment dans les villes de 3e et 4e catégorie. Les stocks sont importants, la dette atteint des sommets et les financements sont compliqués.

Ces indications confirment une bonne reprise, avec un effet de rattrapage. Le premier trimestre boxé par l’épidémie a mis en difficulté les trésoreries, obligeant les promoteurs à revoir à la baisse leurs prix pour faire rentrer du cash. Cette politique de prix bas devrait s’arrêter dès que les rentrées d’argent permettent de mieux respirer aux directions financières !

A la demande des lecteurs, nous ferons de brèves parenthèses de vocabulaire chinois dans le futur :
拿地 ná dì : littéralement prendre terre. En fait, c’est acheter le droit d’exploitation et d’utilisation d’un terrain. On traduit par « acheter un/des terrain(s) ».

Article consulté : 楼市5月份开启“降价潮”,房价要跌?70%房企已行动,降幅达16%

15 mai 2020 

Laisser un commentaire