Covid 19 : La Chine et ses tests

30 sortes de tests
Avec les retours au travail, dans les écoles et universités, la Chine, pour assurer le contrôle de l’épidémie et la reprise de l’économie, a dû prendre de grandes précautions. Le 22 avril, le gouvernement prenait la décision de lancer une grande campagne de tests de dépistage. Le 8 mai, il autorisait 30 types de tests, 19 à acide nucléiques et 11 sanguins pour répondre aux demandes intérieures et étrangères. 

Coronavirus text Chine

ADAPATATION
Les autorités sanitaires doivent constamment s’adapter aux évolutions du virus comme l’apparition de nouveaux phénomènes : les personnes asymptomatiques contagieuses, les malades guéris qui redeviennent positifs (复阳), les Chinois qui rentrent aux pays porteurs du virus.

LES TYPES DE TESTS
Les centres de dépistages utilisent trois types de test : 
1. A séquençage génétique. Il a une grande fiabilité, mais coûte cher, plus de 500 euros et les résultats sont lents à sortir.
2. A acide nucléique, relativement fiable même si il peut rater des cas positifs. C’est le type de test le plus utilisé, notamment en raison de son coût, entre 10 et 35 euros.
3. Test sanguins anticorps, rapide, permet de détecter les personnes contaminés et guéris. Ce test est davantage un apport au test nucléique. Il ne permet pas de déterminer si le patient testé positif est contagieux. Il ne peut remplacer le test nucléique.  Coût entre 6 et 12 euros.

UNE DEMANDE EXPONENTIELLE
Les centres de dépistage se sont multipliés, Wuhan, par exemple, a ajouté à ses 211 centres, 111 nouveaux fin avril. Pékin est passé de 3 à 53. Les hôpitaux ont renforcé les conditions de sortie. Un scanner et un test de selle doivent désormais confirmer la guérison du patient. Les douanes aussi ont augmenté le nombre de laboratoire tout comme le personnel dédié aux contrôles. De nombreuses sociétés, comme Huawei ou le promoteur Vanke font passer des tests à leurs employés.

La demande de tests est donc très forte en Chine, comme hors de Chine. Le site Caixin estime la demande étrangère à 1,2 milliard alors que la production journalière est 9,02 millions de tests. Il sera difficile de répondre à cette exigence de tests massifs en Chine, mais à l’heure actuelle, on ne peut encore chiffrer l’ampleur de la difficulté. Combien de tests manquent à la Chine ?

Article consulté : 新冠检测挑战

Laisser un commentaire